20/05/2012

Je ne te prie pas de les retirer du monde, mais de les garder du Mauvais...

Un texte du IIe siècle :

"Les chrétiens ne se distinguent pas des autres hommes par leur pays, ni par leur langue, ni par l’habillement. Car ils n’habitent pas de villes qui leur soient propres, ils n'emploient pas un dialecte spécial, et leur genre de vie n'a rien de singulier. Leur doctrine n'est pas sortie de l'imagination fantaisiste d'esprits excités ; ils ne prônent pas, comme tant d’autres, une doctrine humaine quelconque.

Ils habitent donc, au gré des circonstances, des cités grecques ou barbares ; ils suivent les usages locaux pour ce qui est des vêtements, de la nourriture, des coutumes. Et cependant, ils témoignent clairement d'une manière de vivre qui sort de l'ordinaire. Ils résident chacun dans sa propre patrie, mais ils y sont comme des gens de passage. Ils prennent part à tout comme des citoyens, mais ils supportent tout comme des étrangers. Toute terre étrangère leur est une patrie, et toute patrie une terre étrangère… Ils vivent dans la chair, mais pas selon la chair. Ils passent leur vie sur la terre, mais leur cité est dans les cieux (He 11,16). Ils obéissent aux lois établies, mais leur façon de vivre va bien au-delà de la loi.

Ils aiment tous les hommes, et pourtant tous les persécutent. Ils sont méconnus, condamnés, tués ; et c’est ainsi qu'ils viennent à la vraie vie. Pauvres, ils enrichissent un grand nombre ; manquant de tout, ils surabondent en toutes choses… Insultés, ils bénissent ; outragés, ils honorent les autres… Pour tout dire : ce que l'âme est dans le corps, voilà ce que les chrétiens sont dans le monde."

Lettre à Diognète,  §5-6 : PG 2, 1174B-1175C (trad. Orval). Datant des environs de 160, cette épître anonyme adressée à un païen de haut rang est une des plus ancienne apologies qui nous soit parvenues. Quoique l'on ignore tout de son auteur, elle est généralement classée parmi les écrits des Pères apostoliques.

Commentaires

J'aime particulièrement cette phrase : « Leur doctrine n'est pas sortie de l'imagination fantaisiste d'esprits excités ; ils ne prônent pas, comme tant d’autres, une doctrine humaine quelconque. »

Or, notre époque se caractérise justement par la prolifération de doctrines ou idéologies, toutes plus néfastes les unes que les autres : capitalisme, positivisme, rationalisme, anarchisme, communisme, socialisme (y compris fascisme et nazisme), darwinisme social, racisme, féminisme, écologisme, mondialisme, ... Toutes ces doctrines sont effectivement « sorties de l'imagination fantaisiste d'esprits excités ».

En fait, ces doctrines essaient de fabriquer un monde artificiel, de créer un monde virtuel, collant à l'imagination fantaisiste de quelques gourous excités. Elles ont donc tendance à mépriser ou ignorer le monde réel, créé par Dieu. Et ont donc tendance à ignorer ou refuser Dieu dans leur mode idéologique. Car Dieu risque de les ramener au monde réel, qu'ils veulent fuir. L'athéisme est donc un préalable quasiment nécessaire à leurs doctrines.

Écrit par : Pauvre Job | 20/05/2012

Les commentaires sont fermés.