21/11/2012

L'Eglise anglicane dit non à la désignation de femmes évêques

Nous lisons sur catho.be

Le suspens régnait. L’enjeu était de taille. Le non a jailli à la grande surprise de nombreux anglicans. Hier, mardi 20 novembre, l’Eglise d’, réunie en synode, a finalement voté contre l’ordination des  . Une décision qui met fin à 20 ans de tergiversations entre les traditionalistes et les libéraux.

74 voix contre, 132 voix pour. Le texte controversé a été rejeté n’ayant pas obtenu les deux tiers des voix requis. La partie était cependant serrée. Le projet de texte devait être adopté par les deux tiers de chacun des trois collèges formant le Synode général de l’Eglise d’Angleterre, corps législatif de l’institution: évêques, clergé et fidèles. Les évêques et le clergé ont clairement voté en faveur de la réforme. Même le nouveau chef spirituel des anglicans, Justin Welby, s’était prononcé en faveur de l’ordination de femmes évêques. La réforme a cependant été repoussée, à quelques voix près, par les fidèles…

Échec et mat, donc, pour les libéraux car le sujet ne devrait pas revenir sur la table avant de nombreuses années, en raison du complexe processus législatif au sein de l’Eglise d’Angleterre.

Ce résultat est d’une grande portée pour l’ensemble de la communauté anglicane, le primat de l’Eglise d’Angleterre étant le chef spirituel de plus de 85 millions anglicans dans le monde.

Toutefois, des femmes anglicanes ont déjà été ordonnées évêques notamment aux Etats-Unis, en Nouvelle-Zélande, en Ecosse, au Canada… témoignant de l’autonomie de décision des différentes Eglises anglicanes dans le monde.

Affaire à suivre… (A.L/France 24)

Commentaires

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.