28/07/2013

JMJ : quand les évêques dansent...

Commentaires

spectacle pitoyable et indigne!!!

Écrit par : mcm | 28/07/2013

Répondre à ce commentaire

Ils dansent comme ils gouvernent l'Église: de manière très désordonnée.

Écrit par : gisbald | 28/07/2013

Répondre à ce commentaire

C'est lamentable. Du jeunisme. Vers quoi allons-nous?

Écrit par : Raymond | 28/07/2013

Répondre à ce commentaire

Totalement d'accord avec les messages déposés.

Incroyablement triste. L'Eglise ne sait plus que faire, humainement, pour attirer les âmes, et elle ignore de plus en plus son tout premier rôle! la PRIERE. Inciter à la PRIERE le monde entier, particulièrement les jeunes. Non dans des festivités bruyantes et couteuses, mais dans le silence, la méditation et le respect de Dieu. Notre Père, au sein de son église, de sa maison, au sein de chacune des petites chapelles qui se niche au fond de nos coeurs.

En union de prières:

"Jésus descend sur cette terre maintenant! fait habiter le Saint Esprit dans tous les coeurs, de tous les peuples, particulièrement de tes représentants les prêtres et religieux, afin que nous nous resaisissions, et soyons protégés des calamités, corruptions, guerres. Que Marie-Pèlerine, Notre Mère de tous les peuples intercède pour nous."

Écrit par : Mizuki | 28/07/2013

Répondre à ce commentaire

C'est vrai que je suis jeune moi, mais je les trouve trop chouettes et très humbles d'accepter de s'amuser/s'humilier ainsi devant tout le monde dans une ambiance bon enfant! Ca fait sourire, ça propage une certaine joie... N'est ce pas un des grands messages de Jésus? La joie?
Anne, 24 ans

Écrit par : Anne | 28/07/2013

Répondre à ce commentaire

Pour ma part, je ne suis pas d'accord avec les messages précédents. Je me demande bien ce que cela a d'indigne. David n'a t'il pas dansé devant l'arche de l'alliance (au grand scandale de sa femme d'ailleurs) ? La danse n'empêche pas la prière que je sache, et un moment de détente entre 2 enseignements n'est pas un obstacle à la profondeur, que du contraire !

Les évêques se tirent plutôt mal de cet exercice, mais le résultat est plutôt amusant. Evitons d'être trop coincés et de juger tout suivant notre propre lunette culturelle, qui n'est pas forcément celle de l'évangile. J'apprécie comme vous des évêques appliqués et de belles (et licites) liturgies romaines, mais aussi des évêques qui ne parlent pas de Jésus que du haut de leur cathèdre.

Écrit par : Joseph J. | 28/07/2013

Répondre à ce commentaire

Merci, Joseph et Anne! Je pense que les évêques, tout au long de ces JMJ, acceptent avec beaucoup d'humilité de se laisser enseigner non seulement par les jeunes mais aussi par les peuples, qui leur sont, parfois, tellement étrangers! Pour que Jésus soit "tout en tous", sans doute faut-il que tous les coeurs se soient laissé bien dilater... Cela ne va pas, parfois, sans une certaine panique : sur quelle mer agitée vont-ils nous faire marcher? Pour moi, le dernier mot nous est donné par cette immense adoration qui clôture la veillée du samedi soir. Jésus s'y fait réel, pour tous, même à travers les ondes. Bouderions-nous de nous abaisser avec Lui et avec notre Pape?

Écrit par : N'ayons pas peur | 29/07/2013

D'accord avec Joseph et Anne. Si certains évêques ici mais surtout dans des cultures plus extraverties que les nôtres avaient compris qu'il fallait inculturer le christianisme, en Amérique latine et en Afrique, peut-être les évangéliques n'auraient pas si facilement séduit nombre de catholiques.

Pour ma part, au diable les cathos super coincés, incapables d'ouvrir la bouche même quand on chante le Credo en Latin et qui font des mines effarouchées avec les chants de Taizé. Comme dit le Pape ils ressemblent à "des poivrons au vinaigre".

Écrit par : Brise | 28/07/2013

Répondre à ce commentaire

"... au diable les cathos super coincés, incapables d'ouvrir la bouche même quand on chante le Credo en Latin et qui font des mines effarouchées avec les chants de Taizé. "

Bof! les cathos coincés ... il y en a de toutes les sortes.
Je pense qu'en tant que bons chrétiens "amoureux de Dieu", il faut surtout se montrer humble, compréhensifs, et voir le monde avec le regard de Jésus; miséricordieux.
Moi je pardonne aux cathos coincés, car simplement ce sont des âmes qui n'ont pas vraiment compris le sens de l'amour inconditionnel de Jésus, de Dieu. N'avons nous pas tous nos moments de "coincements", d'errement, de manque de miséricorde, ..., et une véritable logique dans la foi ? lolll mdrrrr. Nous sommes tous si pauvres.

Ne jugeons pas durement nos frères et soeurs, car il ne faut jamais casser les dialogues possibles. Restons cool. Dur, dur de les envoyer ainsi sans formes de procès au Diable; Notre pire ennemi. :-/ . Je ne lui enverrais même pas ma/mon pire ennemi(e). Il serait bien trop heureux de gagner la moindre âme qui appartient à Dieu.

Écrit par : Mizuki | 29/07/2013

Seigneur, ayez pitié de nous.

Écrit par : Destrebecq Jean-Pierre | 28/07/2013

Répondre à ce commentaire

Nos évêques ne sont(évidemment) pas très doués (mais, finalement, n'est-ce pas ceux qui ont refusé de danser qui ont le plus rompu l'harmonie?), mais cela n'a vraiment rien de dramatique, ne croyez-vous pas? Cette danse est assez bon enfant, je ne vois pas en quoi c'est indigne. On a voulu les associer plus étroitement à la prière des jeunes: c'est un peu maladroit, mais il n'y a pas de quoi en faire un fromage!

Écrit par : Ginette | 29/07/2013

Répondre à ce commentaire

"... n'est-ce pas ceux qui ont refusé de danser qui ont le plus rompu l'harmonie?), mais cela n'a vraiment rien de dramatique,"

Pourquoi? Ces pauvres âmes n'avaient peut-être vraiment pas envie, ne se sentaient pas "appelés" à faire cela. Ils pouvaient avoir mille raisons. Avons-nous à juger et prétendre que de ne pas suivre un mouvement crée la rupture d'harmonie?
Vous connaissez l'histoire des moutons de Panurge, n'est-ce-pas?
Sommes-nous tous obligés de penser de même. Non. :-)

Ce qui est surtout dramatique c'est le jugement, la calomnie, la médisance. Aimons nos prêtres, cardinaux, évêques, religieux. La vie est dure pour tout le monde et nous essayons tous de faire pour le mieux.

Dans le cas présent, ce que je souhaite surtout c'est de voir les FRUITS de tout ceci. Je voudrais voir les jeunes à l'église tous les dimanches avec leurs familles. Je voudrais voir des familles unies à nouveau avec Dieu au sein de la plus petite communauté "la famille". La plus malmenée des communautés.

Je voudrais voir des jeunes qui osent même évangéliser leurs familles, leurs amis, et camarades de classes, ... avant d'évangéliser plus loin.

Je voudrais voir que le JMJ réveille l'endormissement des parents au vu du bonheur de ces jeunes qui sont si enthousiastes à aller à la rencontre de Dieu.

Je voudrais voir des parents qui se remettent à apprendre à prier et à le faire avec leurs enfants dès le plus jeune âge.

Alors je me dirai que le JMJ a apporté des fruits. De beaux fruits, car alors nous serons capables d'aller vers une société meilleure et plus juste. Ce sera l'aube de la paix et de la véritable joie.

Écrit par : Mizuki | 29/07/2013

Finalement ... il n'y a que les fous qui ne changent pas d'avis :-) . Aussi, j'avoue que le point de vue de Anne et de Joseph ne sont pas faux.
Ma première impression fut négative, mais après, en regardant la vidéo une deuxième fois, j'ai commencé à percevoir, en ce qui me concerne, le positif. Le coté "bon enfant". L'humilité de se "décoincé" d'une traditon ancestrale. J'ai aussi repensé à Jésus, à Marie. Ils n'ont pas hésités à participer aussi à des fetes, "les noces de Cana", ... .". Ont-ils été moins respectueux pour autant à Dieu? Dieu a aussi le sens de l'humour finalement.

Anne a raison, et Joseph aussi. En fait dans le coeur nous sommes tous jeunes, meme au delà des fatidiques 35 ans où l'on prétend que la jeunesse s'acheve. :-); mais nous l'oublions dans un monde ou la véritable "enfance de Jésus, de Marie" tendent à disparaitre à cause d'un "esprit" retors.... qui veut nous brouiller les pistes!

Pour en revenir au message de Raymond, plus haut, je pense qu'il y a une grande nuance entre "etre atteint du syndrome du jeunisme" ce qui est vraiment navrant, et " avoir concervé la véritable jeunesse de l'ame. La jeunesse spirituelle", et que tout le monde peut garder toute la vie sur terre. Marie n'est-elle pas la cadette du genre humain?

J'ai demandé que le Saint Esprit vienne habiter dans tous les coeurs de tous les peuples, je pense qu'il m'inspire maintenant à vous écrire de la sorte. :-)

Je pense que le fait d'organiser des moments pareils de détentes ne signifient pas pour autant qu'à d'autres moments l'on ne redeviennent sérieux et responsables face au respect à avoir vis-à-vis de Dieu Notre Père, lors des célébrations eucharistiques en église, en paroisses.

Mon souhait est de voir dans les églises, les familles unies, venir ensemble le dimanche à la messe. Comme le faisait Ste Thérèse de l'Enfant Jésus avec ses parents. Peut-etre que le JMJ permettra la réalisation franche et visible de ce reve.

Je trouve que dans l'Eglise, la famille est trop séparée.
Les jeunes d'un coté, les adultes parents, et familles ainées du leur, et que dire des tout-petits enfants qui ne sont pas encore des "jeunes"! diverses générations un peu abandonnés à eux-meme par des pretres de paroisses qui ont perdu cette jeunesse spirituelle qui dynamise les coeurs et qui ne devrait jamais mourir. Nous sommes tous "enfants de Dieu" et devons conserver notre jeunesse spirituelle; Nous sommes tous aimés identiquement par Lui, et Marie. Les pretres doivent, au nom de Jésus, etre et rester TOUT A TOUS, ce qui n'est pas toujours le cas.

Écrit par : Mizuki | 29/07/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Personnellement cela ne me choque pas étant donné qu'ils ne dansent pas à la Nouvelle Star ou à Star Academy mais dans le cadre des JMJ.

Jésus n'a-t-il pas dansé avec les convives lors des Noces de Cana ? C'est en tout cas ce que dit Sainte Anne Catherine Emmerich qui en a eu des visions. Mais cela n'aurait rien d'étonnant, Jésus était Dieu, un homme de prière, mais avant tout un homme. Quel mal y a-t-il à danser si cela se fait pour Dieu ? Pensez vous qu'au Ciel les âmes et les anges seront bien rangés l'un à coté de l'autre pour prier ? Bien sur que non ils danseront et chanteront pour glorifier Dieu et ainsi pour toute l'Eternité !

Nos danses et nos chants sont prières si elles sont orientées vers le Très Haut et se font dans la dignité (que je sache ils ne dansent pas en maillot !!) !

Cessons d'être des hypocrites et louons Dieu de nous avoir donné un corps, des mains et des pieds pour le louer par la prière mais aussi par la danse et le chant, tant que cela se fait dans la joie des enfants de Dieu ! On dirait que la plupart d'entre vous n'avez jamais été dans une communauté charismatique telle que le Verbe de Vie !! Vous seriez choqués de voir ces soeurs et ces frères danser et chanter le Seigneur !!

Écrit par : Philippe B. | 29/07/2013

Répondre à ce commentaire

"... Cessons d'être des hypocrites et louons Dieu de nous avoir donné un corps, des mains et des pieds pour le louer par la prière mais aussi par la danse et le chant,"

La vraie hypocrisie serait de ne pas donner ses points de vue, et de garder tout en soi, par peur du "qu'en dira-t-on". C'est bon de s'exprimer. C'est un droit. Il ne faut pas juger et traiter d'hypocrite qui donne un point de vue. Méfions nous de l'esprit de la "pensée unique".

Oui, Dieu nous a donné un corps, des mains, des pieds, mais il nous a surtout donner un coeur qui doit battre à l'unissons du sien. Qu'est-ce qu'un corps peut faire de bien s'il n'est pas animé par un coeur? :-)
Chants et danses, comme prières doivent être surtout "purs", afin d'éviter le "tendancieux". Le "pur" ne peut venir que d'un coeur qui aime vraiment Dieu, et que Lui, et qui ne cherche qu'à lui plaire A LUI. Jamais au monde.

Basta! Tant que nous suivons le chemin de Jésus, nous ne marcherons de toute façon pas dans les ténèbres. C'est cela le primodial.

Idem pour les mouvements charismatiques. Le droit à chacun d'aimer ou de ne pas aimer. A ne pas juger.

Laissons Dieu juger, et nous ... prions. :-)

Écrit par : Mizuki | 29/07/2013

Disons que c'est assez loin du mysticisme rhénan ou de la sensibilité de JK Huysmans ...

Écrit par : LW | 29/07/2013

Répondre à ce commentaire

Est-ce que cette saynette de patronage méritait autant de commentaires ? Quant à comparer la danse des évêques à Rio à celle de David devant l’arche d’alliance, je ne suis pas un exégète patenté de l’ancien testament ni un anthropologue des religions, mais il me semble que celle-ci devait avoir un aspect sacral et rituel, un peu comme le ballet des prêtres, acolytes et thuriféraires devant le Saint-Sacrement exposé (mais cela aussi devient exotique de nos jours).

David voulut faire entrer l'Arche dans la nouvelle capitale de son royaume, et cette arrivée triomphale fut accompagnée de grandes réjouissances pour tout le peuple hébreu et pour son roi. Revêtu des vêtements sacerdotaux, il dansa et chanta des psaumes au son des instruments joués par les lévites, ces prêtres attachés au service du Temple. Ce fut une immense fête, générée par la reconnaissance de la présence de Dieu au milieu de son peuple. Reconnaissance dans les deux sens du terme : constatation et gratitude. David, les prêtres et tout le peuple avec lui, est transporté de joie devant l'Arche, signe de la présence du Seigneur au milieu d'eux.

Je ne vois rien de tout cela dans les petits tours de marionnettes infligés aux évêques par les gentils organisateurs des JMJ de Rio….

Écrit par : JPSC | 29/07/2013

Répondre à ce commentaire

C'est clair que cette initiative devrait horrifier les "chrétiens-fanfreluches" au moins autant qu'elle réjouira les "chrétiens-chansonnettes" (si vous me permettez de parler de manière imagée quoique un peu réductrice).

Je persiste néanmoins à dire que si on peut trouver cette danse naïve, naïf n'est pas forcément indigne. Et il ne faut pas non plus croire déceler dans la participation à un moment détendu et plus "inculturé" (on est au Brésil !) la signe d'une superficialité avérée et d'un délitement moral.

D'autre part, le texte de Samuel ne mentionne pas explicitement que la danse aurait revêtu un aspect sacral ou rituel. C'est une danse clairement religieuse, mais aussi clairement improvisée sur l'occasion. Je trouve d'ailleurs ma foi bien sévère de juger que la joie des jeunes JMJistes ne serait pas une expression de la présence divine.

On peut également référer à de nombreuses autres références bibliques en matière de danse. Et les danses hébraïques (fort codifiées il est vrai) sont très présentes dans la culture juive. Certes il y a un pas entre les danses hébraïques (qui sont religieuses par essence je vous le concède) et un slow profane romantique avec une jeune fille court-vêtue, mais il ne me semble pas que c'est ce qu'on ai fait faire aux évêques (d'autant plus que c'est me semble-t'il un chant de louange). On n'est pas non plus en pleine messe que je sache.

Si vous voulez un exemple de danse VRAIMENT pathétique, voyez ce qui ce fait chez nos frères anglicans :

http://www.youtube.com/watch?v=eb2f2nChTVU

Écrit par : Joseph J. | 29/07/2013

@ Joseph J

Que les évêques soient joyeux et l'expriment "gentiment", cela me fait plutôt sourire et je n'ai aucun problème avec cela.

Ce que je voulais dire, c'est qu'il ne faut pas exagérer: il ne s'agit pas de danses rituelles ou sacrales et que cela n'a rien à voir avec la liturgie.

Écrit par : JPSC | 29/07/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.