Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Veni, Veni Emmanuel

IMPRIMER

Zoltán Kodály

Veni, veni Emmanuel, Hymne de l'Avent des anciens livres liturgiques français - texte et mélodie du XVIIIème siècle, polyphonie adaptée d’après Zoltan Kodaly (1882 + 1967) – cet hymne énumère les 7 noms divins chantés par les grandes antiennes d’O, antiennes qui se chantent aux Magnificat des vêpres des 7 derniers jours avant Noël.

1. Veni, veni Emmanuel,

Captivum solve Israël,

Qui gemit in exilio,

Privatus Dei Filio.

R/. Gaude ! Gaude !

Emmanuel nascetur pro te Israël.

Viens, viens Emmanuel

Libère Israël captif

Qui gémit en exil

Privé du Fils de Dieu

Réjouis-toi, réjouis-toi,

l’Emmanuel naitra pour toi Israël.

2. Veni, veni, Rex gentium,

Veni, redemptor hominum,

Ut salves tuos famulos

Peccati sibi conscios.

Viens, viens, Roi des Nations,

Viens Rédempteur des hommes,

Afin de sauver tes serviteurs

Qui ont la connaissance de leurs péchés.

3. Veni, veni, o Oriens,

Solare nos adveniens;

Noctis depelle nebulas

Dirasque mortis tenebras.

Viens, viens ô Orient

Réconforte nous par ton avènement ;

Repousse les brouillards de la nuit

Et les ténèbres sinistres de la mort.

4. Veni, Clavis Davidica,

Regna reclude cælica;

Fac iter tutum superum

Et claude vias inferum.

Viens, clef de David,

Ouvre le Royaume des Cieux ;

Fraye-nous un chemin sûr vers les choses

d’en haut, Et ferme les routes de l’Enfer.

5. Veni, o Jesse virgula,

Ex hostis tuos ungula,

De specu tuos tartari

Educ et antro barathri.

Viens, ô racine de Jessé,

Conduis ceux qui sont à toi

Hors de la caverne du Tartare

Et de l’antre des enfers.

6. Veni, veni, Adonai,

Qui populo in Sinai,

Legem dedisti vertice,

In majestate gloriæ.

Viens, viens, Adonaï,

Qui au Sinaï dans la majesté de ta gloire

As donné au peuple

La loi venue d’en-haut.

7. Veni, o Sapientia,

Quæ hic disponis omnia,

Veni, viam prudentiæ

Ut doceas et gloriæ.

Viens, ô Sagesse,

Qui dispose toutes choses ici-bas,

Viens, afin de nous enseigneur le chemin

De la prudence et de la gloire.

 

Commentaires

  • Très bonne interprétation !

Les commentaires sont fermés.