Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bruxelles : le 5e centenaire de la Réforme sera fêté dans la Cathédrale Saints Michel et Gudule

IMPRIMER

Lu dans le Vif (Olivier Rogeau), p.51 :

Un anniversaire dans le fief des catholiques ! 

Le 28 octobre, à 16 heures, l'Eglise protestante unie de Belgique (Epub) organise un culte pour la commémoration des 500 ans de la Réforme. Il aura lieu dans la cathédrale Saint-Michel, " navire amiral " de l'Eglise catholique ! …  "Ironie de l'histoire, l'église a subi, au XVIe siècle, la colère destructrice des iconoclastes protestants, rappelle l'historienne de l'ULB Monique Weiss. Des statues et des vitraux ont été cassés, des reliques ont été volées et la châsse de sainte Gudule a été brisée."

"Le fait que l'Eglise catholique ait mis sa cathédrale à notre disposition envoie un signal oecuménique fort, estime Steven H. Fuite, président de l'Eglise protestante unie de Belgique. D'autant que le cardinal Jozef De Kesel, archevêque de Malines-Bruxelles, souhaite assister et participer activement au culte, avec d'autres chefs religieux et responsables de la laïcité." Différence notable avec les commémorations des siècles passés, le 500e anniversaire de la Réforme est donc un événement oecuménique, en Belgique comme ailleurs. Le 31 octobre 2016, le pape François et l'évêque Munib Younan, président de la Fédération luthérienne mondiale (FLM), ont célébré un service oecuménique à Lund, en Suède. Ils ont prié pour le pardon et la cicatrisation des blessures que les confessions se sont infligées mutuellement au fil des siècles.

Commentaires

  • Tout, absolument tout est bon dans une cathédrale pourvu que ce ne soit pas une Messe en latin, n'est-ce pas Monseigneur De Kesel?

  • Comme le disait un théologien rédemptoriste (aujourd'hui décédé, le RP Maurice Becqué) : "On peut embrasser nos frères séparés sans embrasser leurs erreurs".

  • Le Christ a toujours distingué le péché du pécheur ; il rejette le péché et accueille le pécheur. Combien de fois n'a-t-il pas dit « tes péchés te sont remis » (Mt 9,2 Mc 2,5 et Mt 12,31 Mc 3,28; Lc 5,20, 5,23, 7,47 ; , « va et désormais ne pèche plus » ? Aucun homme ne se réduit à ses actes.

  • Voilà un bien triste " signe" éloquent de " l'infusion" du protestantisme dans l'église catholique, notamment à bxl. Cf interprétation de nos évêques à propos d'Amoris laetitia: " des divorcés remariés veulent s'abstenir de communier? C'est bien; des divorces remaries veulent communier? C'est bien; que chacun agisse...en consciences..."

  • ...Mais encore, pouvons nous espérer à cette occasion une demande de pardon, pour tous les saccages iconoclastes des protestants notamment dans la cathédrale ss michel et gudule au XVI s ?

  • Nathalie, vous étriquez fort l'histoire.
    A cette époque, oui, certains protestants ont commis des actes peu charitables ... Mais pendant ce temps-là des catholiques brûlaient des protestants.

    Je le sais, entre autre, parce que dans mes recherches généalogiques, je retrouve peu après 1500 un père et sa fille ont été brûlés vifs parce qu'ils étaient protestants.

    Le mouvement œcuménique actuel permet que les uns et les autres se soient demandés mutuellement " pardon " ! N'est-ce pas ce que Jésus souhaitait ?

  • Prochaine étape pour envoyer un signe œcuménique fort envers nos amis protestants :

    La canonisation de Luther ; celui qui fut l’un des plus grands hérésiarques de l’histoire catholique romaine et généra un des schismes les plus dramatiques, celui dont la doctrine fut officiellement condamnée par le pape Léon X, le 15 juin 1520 !

    A Rome l'affaire est en de bonnes mains et déjà bien avancée : depuis le 13 octobre 2016 il a sa statue au Vatican et son effigie est sur les timbres de la poste du Saint-Siège !

  • convertie à l' âge adulte en lisant l' Evangile , j 'ai dû, à un certain moment partir à la recherche d' autres Chrétiens ( " Là où 2 ou 3 seront réunis en mon nom .....") avec comme fil conducteur : comment être fidèle à l' Eglise de Pierre , l' Eglise de l' Evangile. J' ai alors découvert , non pas que les protestants auraient jeté le bébé avec l' eau du bain mais qu'ils avaient quand même privé ce bébé de beaucoup d' eau chaude ( présence réelle, confession personnelle,, indissolublité du mariage, célibat des prêtres, culte des saints et culte marial ....comme si ce bébé devait être élevé à la dure , d'une manière perfectionniste, puritaine souvent , au tout ou rien ....
    Alors quand maintenant on vient me dire qu'il y a peu de différences....j 'écarquille les yeux ...

  • (suite) j'oubliais l' essentiel . Petit à petit je me suis mise à aimer l' Eglise de Pierre et l 'idée même d'un chisme me faisait horreur . comme l' idée même d'un divorce fat horreur à des couples qui s'aiment, malgré leurs défauts.

  • Comment est-il possible de fêter (sic) une hérésie et un schisme dans une cathédrale catholique? La réponse est simple: quand tout est dans tout, quand tout se vaut, quand on ne connaît plus sa religion et encore moins celle des autres, quand ce qui compte c'est d'être bien ensemble, etc...tout est permis.

  • Désolant ! Notre Eglise est vraiment dans la détresse ! Comment est-il possible de fêter un schisme d'une pareille importance dans notre cathédrale catholique ? C'e'st la suite logique de la Joyeuse entrée de Luther au Vatican.

    La perte de repères est gravissime pour les simples croyants. Toutes les religions sont bonnes. Pourquoi rester catholique ?
    Ce sont les schismatiques qui nous montrent le juste chemin.? ...

    Que je sache, les protestants ne croient pas en la Présence réelle dans l'Eucharistie. De plus, les pasteurs ne sont pas des prêtres reconnus comme tels dans notre Eglise.

    Mais on mélange le tout et on considère Luther comme un saint "réformateur" de notre Eglise. Et notre Foi, où va-t-elle ?

    L'Eglise semble avoir perdu tout sens missionnaire. Se figure-)t-elle qu'en permettant aux Protestants de célébrer les 500 ans de l'un des plus graves schismes de l('Histoire, dans la Cathédrale, elle favorisera le retour à l'Unique bercail ? C'est un doux rêve ...une illusion coupable.

    Le seul résultat de ce" beau" (?) geste sera la perte des croyants qui sont déjà dans le doute devant cette révolution que nous vivons de Rome à Bruxelles ! C'est bien triste... Pauvre Eglise de Belgique !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel