Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bâtir le Royaume ?

IMPRIMER

Une opinion de Jean-Pierre Snyers :

Bâtir le Royaume?

Une erreur très répandue consiste à dire que le Royaume (de Dieu, des cieux) doit être construit, édifié par les chrétiens. Que de fois hélas n'entendons-nous pas cette affirmation dans nos églises! Si, dans le Nouveau Testament, ce mot est associé avec les verbes "chercher", "annoncer", "être", "venir", "recevoir" ou "prêcher", jamais il ne l'est avec des verbes comme "bâtir", "travailler" "édifier", ou "construire". L'expression "Travailler à l'édification du Royaume" (qui relève plus de la politique que de l'Evangile) est inconnue des textes bibliques. Par contre, quand Jésus affirme clairement que celui-ci n'est pas de ce monde, quand il invite à prier son Père pour qu'il vienne, il signifie par là qu'il s'agit d'une réalité non pas matérielle mais spirituelle qui, loin de monter de la terre vers le ciel, descend du ciel vers la terre. Rien à voir donc avec une quelconque agitation qui inviterait les chrétiens à s'investir dans des projets qui, s'ils sont humainement valables, n'en restent pas moins étrangers au regard de la signification du mot "Royaume" que donnent les textes du Nouveau Testament.  

Jean-Pierre Snyers, 4190 Ferrières, Belgique (jpsnyers.blogspot.com)

Commentaires

  • Ne faut il pas chercher le royaume pour le trouver le recevoir pour pouvoir l'annoncer et donc le construire sur cette terre qui en a tant besoin et enfin remercier le Christ de nous l'avoir fait connaître .il y a donc bien un mouvement de bas en haut de haut en bas de bas en haut et de haut en bas en un mouvement continu pour répandre ce royaume alors pardon mais moi je cherche la soi disant erreur ....

  • Oui, Emilie , vous dites bien et ce mouvement est déjà annoncé dès le début de l' Evangile de Jean ( Jesus à Nathanaël " Vous verrez le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre .....

  • D'accord avec J.P. Snyers quand il affirme que le Royaume existe et qu'il n'est pas de ce monde. Pour autant faut-il se désintéresser de ce qui se passe ici-bas et renoncer à bâtir un monde plus juste ? Non sans doute, mais surgit alors la difficile question : comment contribuer à l'édification d'un tel monde alors que les échecs en la matière se sont accumulés au cours de l'histoire, le plus souvent accompagnés de fleuves de sang. Je n'ai pas de réponse à cette question si ce n'est de commencer par se mettre soi-même en question. Après tout combien sommes-nous à "râler" sur les inégalités dont nous nous croyons victimes mais à trouver normales et justifiées celles dont nous profitons.

  • "Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus." (Mat 6, 33)

    A la façon d'une Mère Teresa, qui a produit tant de fruits durant son passage sur le terre, nous devons d'abord rechercher le Royaume et les choses de Dieu ; toutes ses actions étaient le fruit de la sainte Messe, de sa vie de prière et de l'adoration pratiquée quotidiennement... et non l'inverse !

    Mère Teresa insistait sur la nécessité d'une vie contemplative de prière. Ainsi, malgré la surcharge de travail, elle insistait pour que chacune des Missionnaires de la Charité puisse participer à l'Eucharistie et passer une heure devant le Saint Sacrement chaque jour... Pour Mère Teresa, la prière n'est pas du temps pris sur le service des pauvres, mais bien une partie essentielle de celui-ci : « plus nous recevons dans la prière silencieuse, plus nous pouvons donner. »

    Le pape Benoît XVI a mis en avant la vie de Mère Teresa comme un exemple de cette articulation de la prière et de la charité au cœur de son encyclique Deus Caritas est :

    « La bienheureuse Teresa de Calcutta est un exemple particulièrement manifeste que le temps consacré à Dieu dans la prière non seulement ne nuit pas à l’efficacité ni à l’activité de l’amour envers le prochain, mais en est en réalité la source inépuisable. »

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel