Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Novlangue : ne dites plus "homicide" mais "interruption volontaire de vie sans demande du patient"

IMPRIMER

Novlangue : « Interruption volontaire de vie, sans demande du patient »

Nouveau terme novlangue pour « homicide » : l’« Interruption volontaire de vie, sans demande du patient ».

Jacqueline Herremans, membre de la commission fédérale euthanasie et avocate, explique à la RTBF,  suite à la démission d’un praticien qui refusait l’assassinat d’une personne âgée :

« Ce médecin me paraissait être un homme qui avait le souci du bien-être de la patiente. Il a sans doute été un peu dépassé par la situation. Jamais nous n’avons reçu une telle déclaration à la commission. Lorsque nous nous sommes interrogés sur la qualification à donner à cet acte, nous ne l’avons pas qualifié d’euthanasie, mais bien d’interruption volontaire de vie, sans demande du patient »...

(source)

Commentaires

  • certain(e)s sont passés maître dans l'art de travestir la réalité.
    "que votre langage soit ''oui? oui'', ''non? non''. Tout le reste vient du malin" (Mt 5,37).
    A chacun ses choix.

  • Je suis d'accord avec le premier commentaire !!!!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel