Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Euthanasie : le pape prie la Congrégation pour la doctrine de la foi de rappeler la dignité « intangible » de l’homme

IMPRIMER

Du site de l'hebdomadaire Famille Chrétienne :

Euthanasie : le pape demande à la Congrégation pour la doctrine de la foi de rappeler la dignité « intangible » de l’homme

(Agence I.Media)

Le pape François a reçu en audience le 26 janvier 2018 les participants de l’assemblée plénière de la Congrégation pour la doctrine de la foi qui s’est en particulier penchée sur les questions de fin de vie. Face à l’acceptation croissante de l’euthanasie, a déclaré le pontife, le dicastère a une mission “éminemment pastorale” pour aider les hommes à retrouver le sens de leur dignité “intangible“.

La Congrégation pour la doctrine de la foi, a expliqué le Souverain pontife, doit rappeler aux hommes leur “vocation transcendante”. A une époque où les hommes semblent conter sur leurs propres forces pour le Salut, il est nécessaire de rappeler que celui-ci consiste “en la communion avec le Christ ressuscité”. Selon le pontife, L’Eglise a pour devoir de “ne pas abandonner l’homme à lui-même” et à ses erreurs.

La vocation du dicastère, a poursuivi l’évêque de Rome, est donc “éminemment pastorale”, en particulier sur les questions liées à la fin de vie. Face à la demande croissante de légalisation de l’euthanasie comme “affirmation idéologique de la puissance de l’homme”, il faut rappeler que la dignité humaine est ”intangible“, a insisté le pape François. Quand la dignité est jugée selon son “efficacité et par sa productivité”, a-t-il déploré, tout devient possible.

La sécularisation actuelle, a regretté le pontife, “absolutise“ l’autodétermination et l’autonomie. Une allusion critique notamment à l’Italie, où le Parlement a voté fin 2017 une loi faisant valoir des directives anticipées sur les décisions médicales, sans objection de conscience possible. Plusieurs hôpitaux catholiques du pays ont annoncé qu’ils s’opposeraient à ce refus d’objection. XLN

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel