Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L’avortement en recul dans plus de la moitié des pays d’Europe

IMPRIMER

L’AVORTEMENT EN NET RECUL DANS PLUSIEURS PAYS D’EUROPE

 

L’avortement recule dans « plus de la moitié des pays d’Europe », selon Eurostat.

En Slovaquie et en Estonie, il y a moitié moins d’avortements qu’il y a dix ans. Après un pic dans les années 2000, la baisse est observable aussi en Espagne et au Portugal où l’avortement a été dépénalisé en 2007. La France et le Royaume-Uni restent stables.

En Suède et en Belgique, au contraire, on enregistre une légère hausse, tandis que la Pologne avec 1044 avortements en 2015 et le Luxembourg, 651 avortements en 2015, font face à une explosion de demandes ces dernières années[1].

Le Luxembourg est le pays où le taux d’avortement par femme (12-55 ans) est le plus fort en Europe avec 0,37% d’avortement par femme en 2015, contre 0,12% en France et 0,001% en Pologne. 

Commentaires

  • Intéressant de voir que le Luxembourg devenu un pays libéral-libertaire, paradis pour évader le fisc et où la carrière compte plus que tout, sombrer dans l'eugénisme total. Le Luxembourg est le pays d'Europe où l'on consomme plus par habitant qu'aux Etats-Unis d'Amérique. La froideur de Luxembourg Ville, ville dortoir inanimée, rend n'importe quel quartier populaire wallon désaffecté et rongé par le chômage pour un havre d'humanité enviable.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel