Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Congo a besoin de nos prières

IMPRIMER

... ce message, reçu, via une amie, au cas où vous voudriez vous unir par la pensée ou la prière à la marche de ce dimanche au Congo.

Chers amis,

C'est à partir de Kinshasa où je me trouve en ce moment que je vous lance cet appel.

Ce dimanche 25 février aura lieu la troisième marche pacifique des chrétiens du Congo.

A l'initiative du Cardinal Monsengo, les catholiques sont appelés à se mobiliser après la première messe du dimanche (dans chaque paroisse, les messes se succèdent) et à se mettre en marche afin de dire leur mécontentement devant la dictature qui refuse les élections prévues par la constitution et maintient volontairement la population dans la pauvreté.

Le jour de la première marche, le 31 décembre 2017, les églises ont été fermées avec des cadenas par les forces de l'ordre. Aucune messe n'a été dite ce jour là, les cultes protestants et des églises de réveil ont dû également être annulés. Un dimanche sans prière en communauté ... les forces du mal ont fait fort !

Mais des groupes ont démarré de plusieurs paroisses.

Lors de la deuxième marche il y a un mois, d'autres chrétiens (protestants, églises de révil ...) et même des musulmans ont marché.

Ce dimanche il y aura encore plus de monde dans les rues.

Mais il y aura aussi dans chaque paroisse des personnes qui se tiendront dans la prière afin d'intercéder pour ceux qui marchent.

C'est à ce mouvement d'intercession que je vous appelle à participer.

Je vous demande de diffuser largement cet appel.

Ce vendredi soir nous étions en communion de prière avec le Pape François qui avait invité les chrétiens à prier spécialement pour le Congo.

Il ne faut pas s'arrêter là! La victoire est déjà acquise car notre Dieu est avec son peuple. Mais Il a besoin de nos prières.

En communion de prière avec vous dans cette grande chaîne de solidarité afin que, grâce à notre Seigneur, les Congolais retrouvent leur dignité.

Anne-Marie

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel