Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le choix des ténèbres conduit au Jugement de Dieu; homélie du Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine pour le 4e dimanche de carême

IMPRIMER

Le choix des ténèbres conduit au Jugement de Dieu (Jn 3, 14-21) Michel-Marie Zanotti-Sorkine

Prédication pour le 4ème dimanche de carême (archive du 18 mars 2012) par le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine (Jn 3, 14-21) /

http://www.delamoureneclats.fr /  http://www.unfeusurlaterre.org /

Références bibliques : http://aelf.org/

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 3,14-21.

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : « De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé,
afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle.
Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. 
Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. »
Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. 
Et le Jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. 
Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ; 
mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu. » 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel