Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dix vidéos pour scruter la crise de l'Eglise depuis 50 ans : une approche proposée par Arnaud Dumouch

IMPRIMER

LA CRISE DE L'EGLISE depuis 50 ANS

1918-1968 : 50 ans séparent ces deux dates. 1968-2018 : Encore 50 ans. L’Eglise en Occident est sortie laminée de ce siècle, comme « un figuier que la tempête a secoué à droite puis à gauche et qui a laissé tomber ses fruits avortés sur le sol » (Ap 6, 13).

La commémoration des 50 ans de mai 68 et de ce qu'ils symbolisent, approche. Les médias préparent sans doute la célébration de ce qu'ils vont considérer comme "le plus grand événement spirituel de l'histoire", autour de "progrès" libérateurs comme la pilule, l'avortement, et bientôt l'euthanasie de la génération vieillissante qui a porté ce courant. 

Qu'en a-t-il été dans l'Eglise catholique en Occident qui a vu l'écroulement de la pratique religieuse, de l'Europe au Canada ? Les analyses sont diverses : certains accusent le Concile Vatican II, d'autres la révolution mentale des années d'après guerre. 

Voici une série en 10 vidéos (dont trois sont déjà publiées, les autres suivront chaque vendredi) qui s'efforce, avec Arnaud Dumouch (philosophe et théologien), de porter un regard contemplatif sur cette crise, sur sa préparation lointaine, sur ses acteurs y compris à l'intérieur de l'Eglise d'Occident, sur son avenir. 

Ce sujet travaille et bouleverse les croyants. Des questions aussi difficiles que celles-ci seront abordées frontalement : 

  • Y a-t-il eu complot ?
  • Quel est le rôle de la Franc-maçonnerie ? 
  • Quelle place donner à l'ange révolté dans ces événements ?
  • Qu'est ce que le signe de Judas qui a été donné en Europe à travers une partie du clergé dit "libéral" ?
  • Qu'est-ce que le signe de Pierre, donné par la réaction intégriste ?
  • Quelle est la ligne donnée par nos papes, fidèlement ?
  • Un renouveau de la foi est-il à prévoir ? 
  • Pourquoi Dieu a-t-il laissé faire un tel ébranlement et comment va-t-il le faire tourner au salut du plus grand nombre ? 

Voici le plan détaillé et le lien vers chacune des vidéos :

COMPRENDRE LA CRISE DANS L’EGLISE D’OCCIDENT AU CINQUANTIEME ANNIVERSAIRE DE MAI 68

https://www.youtube.com/playlist?list=PLuko328jWH_2qQHcXBiP6CR6B4nmZ5dV8 

https://youtu.be/3auLLfAJ37Y

Le 13 octobre 1884, le pape Léon XIII fit un rêve bouleversant, voyant l’Eglise livrée durant un siècle à la puissance de Satan. Ce siècle est manifestement sur le point de se terminer. Il a laissé l’Eglise en Occident exsangue et dans une crise comparable à celle que vécut saint Athanase au IV° s. C’est comme une violente tempête et ceux qui l’ont vécue n’arrivent pas encore à l’analyser. Le but de ces vidéos est de trouver la cause et d’en décrire les effets de manière cohérente.

Fondement spirituel de ce regard : « A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera ».

Instruments pour passer cette épreuve triomphalement : Les trois Blancheurs : « Jésus, Marie, le Magistère du pape ».

https://youtu.be/73AxuRUYMyw

Un mécanisme lent, générations après générations. 1° A partir du second Moyen âge, l’Eglise catholique va connaître en Occident une grandiose ère de victoire civilisationnelle. Là est le point de départ, à cause d’un légitime orgueil, de la réalisation de cette parole de Jésus : « Matthieu 24, 12 Par suite de l'iniquité croissante, l'amour se refroidira chez le grand nombre ». Etude des étapes du mécanisme de 1° l’orgueil civilisationnel, de 2° son fruit (la guerre de religion), puis 3° par réaction, du rejet de la religion, puis 4° de l’apparition de faux dieux (argent, gloires et plaisirs). « 1 Jean 2, 16 Car tout ce qui est dans le monde - la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l'orgueil de la richesse - vient non pas du Père, mais du monde ».

https://youtu.be/jAE-no-RUu4

Rappel : par « génération de mai 68 », on ne vise pas chaque individu né après la seconde guerre mondiale, mais plutôt l’idée dominante qui préside à cette époque et dans sa filiation, marquant le politiquement correct de cette époque.

Il existe une nature humaine et elle ne se trouve pas fixée dans les excès : Excès du culte de l’autorité, excès du culte de la liberté. L’homme a besoin d’une certaine autorité qui structure et d’une certaine liberté qui épanouit.

Il n’est donc pas étonnant que les déviations vers l’excès d’autorité de 1900 à 1950 aient conduit à une réaction violente de la nature. La « génération de mai 68 » exalte donc, par réaction psychologique violente, c’est-à-dire par « névrose », les valeurs des deux générations d’avant. Ainsi se réalise dans ces génération cette parole : « Apocalypse 6, 13 et les astres du ciel s'abattirent sur la terre comme les figues avortées que projette un figuier tordu par la tempête ».

https://youtu.be/xEUifxbQ7i8

Pas de théorie du complot mais un mécanisme décrit en trois étapes par le livre de la Sagesse 2 :

PREMIER ACTE, UNE CAUSE MÉTAPHYSIQUE : Pas de vie après la mort : Sagesse 2, 1 Car les hommes sans piété disent entre eux, dans leurs faux calculs : Courte et triste est notre vie et on ne connaît personne qui soit revenu de l'Hadès.

DEUXIEME ACTE, UNE CONSÉQUENCE ETHIQUE : La liberté de jouir résume la vie humaine (Carpe Diem) : Sagesse 2, 8 Venez ! couronnons-nous de boutons de roses, avant qu'ils ne se fanent !

TROISIEME ACTE, UN COMBAT CONTRE "LES INTOLÉRANTS" : déshonorons l'intolérant qui pense qu'il y a autre chose : Sagesse 2, 10 Opprimons le juste ! Il est devenu un blâme pour nos pensées, sa vue même nous est à charge.

https://youtu.be/462Jr0vR51I

Les hommes d’Eglise sont issus du monde et sont influencés par les séismes du monde. Ils ont donc vécu le même traumatisme que le monde suite aux deux guerres mondiales et ont connu une réaction passionnelle et névrotique contre les valeurs de la génération précédente.

Les valeurs d’avant dans l’Eglise d’Occident : « L’honneur pour Dieu, exalté au-dessus de tout, insistance sur le péché, l’enfer, l’eschatologie ». Attention : La mise en avant exclusive de ces valeurs n’est pas le fait du Magistère (voir saint Pie X et sa lutte contre le reste du Jansénisme, voir sainte Thérèse de l’Enfant Jésus).

Les valeurs de la génération de mai 68 en Occident sont donc l’inverse : L’exaltation de l’amour du prochain, à commencer par les pauvres matériellement, l’attention à la construction du monde d’ici-bas, la relativisation des valeurs mystiques considérées comme un peu « illuminées ».

Qu’est-ce que le signe de Judas l’humaniste ? « Marc 14, 4 Or il y en eut qui s'indignèrent entre eux : "A quoi bon ce gaspillage de parfum ?  Ce parfum pouvait être vendu plus de 300 deniers et donné aux pauvres." Et ils la rudoyaient. »

Quelques illustrations : La relecture de Vatican II, Le catéchisme « Pierres vivantes », l’exaltation du pédagogisme sans contenu, le remplacement de la foi catholique par la foi humaniste.

https://youtu.be/2gY23lanYPw

Deux générations, deux systèmes de valeurs, toutes deux issues de l’évangile qui prône l’amour de Dieu et l’amour du prochain. Il y aurait dû y avoir débat et coopération, de par le même Esprit Saint. Il va y avoir affrontement, ruse, traitrise, falsification.

Qu’est-ce que le signe de Judas le traitre ? Marc 14, 10 Judas Iscariote, l'un des Douze, s'en alla auprès des grands prêtres pour le leur livrer.

Quelques exemples : Dans les séminaires, les vocations religieuses écartées et les vocations humanistes mises en avant. Le lien avec les scandales de la pédophilie. Un exemple à travers l’histoire de la Belgique, petit pays profondément catholique devenu profondément humaniste sans Dieu. 

https://youtu.be/uFUmMOd26dY

A partir de mai 68, une génération s’empare du Concile Vatican II et, au nom de « l’esprit de Vatican II », en donne une interprétation non conforme aux textes. Des changements liturgiques sont imposés et le pape Paul VI se décourage, laissant certaines conférences épiscopales agir avec brutalité.

Mais, pire encore, une fausse théologie, en rupture avec les anciens conciles et avec le texte de Vatican II est imposée partout en Occident.

Face à cela, deux réactions : Ceux qui tiennent fermement fidèle au Magistère. L’exemple du Cardinal Ratzinger, du Père Marie-Dominique Philippe, de Marthe Robin. D’autres (dont Mgr Lefebvre) se mettent à douter et donnent à l’Eglise le signe de Pierre : « Mt 14, 30 Mais, voyant le vent, Pierre prit peur et, commençant à couler. »

https://youtu.be/5Yu_QdVvmHI

« Jean 13, 6 Il vient donc à Simon-Pierre, qui lui dit : "Seigneur, toi, me laver les pieds ?" Non, tu ne me laveras pas les pieds, jamais ! »

Mgr Lefebvre et ses trois positions instables face à la crise et à Vatican II. Il y a trois Mgr Lefebvre :

1° Le Mgr Lefebvre du sédévacantisme potentiel. Certains membres de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X basculent périodiquement vers le rejet définitif de Rome et de catholicité de l’Eglise.

2° Le Mgr Lefebvre du ralliement à Rome. Certains membres de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X rejoignent régulièrement l’Eglise (Fraternité saint Pierre par exemple).

3° Le Mgr Lefebvre entre les deux, actuellement représenté par Mgr Fellay et la FSSPX.

Source : http://visitationpourlavie/ARCHIVES/ComprendreFSSPXparGAUVAIN.htm

https://youtu.be/2geygRiJvnI

Dieu ne renonce jamais au salut de ses enfants. Il les laisse vivre leur orgueil, jusqu’aux conséquences les plus folles, puis il leur fait miséricorde selon cette parole de Jésus : « Luc 7, 47 celui à qui on remet peu montre peu d'amour ».

Cette génération a été frappée par trois coups qui lui ont rappelé sa faiblesse et la vanité de ses prétentions à l’orgueil : 1° Le SIDA, 2° L’immigration qui lui fait la guerre sur le terrain de ses propres valeurs 3° La solitude, la vieillesse et la mort qui arrive.

Comparaison avec les épreuves de la génération de 1914.

Que sera la génération suivante ?

https://youtu.be/LVQpKSxrx_U

Ce qu’a vécu l’Occident est une pédagogie pour l’Eglise universelle. On ne sait pas si l’Europe connaitra un renouveau quantitatif du nombre des croyants dans la génération suivante. Ce qui est certain, c’est qu’elle a transmis pour l’avenir une préfiguration de l’apostasie finale, à l’époque du dernier Antéchrist, de ce qu’il faut faire (rester attaché au Christ, à Marie et au Magistère de l’Eglise), de ce qu’il ne faut pas faire (imiter Judas ou Pierre à la croix de Jésus). 

Commentaires

  • Il me semble que les crises frappent l'Église depuis 2000 ans. Et qu'elles ont toutes la même origine et plus ou moins les mêmes façons de faire.

    Les persécutions brutales ont toujours l'effet inverse souhaité par le Malin. Elles font croître l'Église. Il passe alors à des méthodes d'infiltration et de perversion de l'intérieur, comme un cheval de Troie.

    Exemple : correspondance entre francs-maçons de haut rang, qui se plaignent de ne pas connaître leurs chefs inconnus, ni de comprendre leurs ordres de se faire passer pour de fervents catholiques.

    Mgr Delassus – La Conjuration Antichrétienne – Tome 3
    Appendice IV – Documents concernant la Haute-Vente – page 1071
    http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Delassus/ConjurationT3.pdf

    X. LETTRE DE MALEGARI ADRESSÉE DE LONDRES AU DOCTEUR BREIDENSTEIN, en 1835

    Nous formons une association de frères sur tous les points du globe; nous avons des vœux et des intérêts communs : nous tendons tous à l'affranchissement de l'humanité; nous voulons briser toute espèce de joug, et il en est un qu'on ne voit pas, qu'on sent à peine et qui pèse sur nous. D'où vient-il? où est-il? Personne ne le sait ou du moins personne ne le dit. L'association est secrète, même pour nous, les vétérans des associations secrètes. On exige de nous des choses qui, quelquefois, sont à faire dresser les cheveux sur la tête; et croiriez-vous qu'on me mande de Rome que deux des nôtres, bien connus pour leur haine du fanatisme, ont été obligés, par ordre du chef suprême, de s'agenouiller et de communier à la Pâque dernière? Je ne raisonne pas mon obéissance, mais j'avoue que je voudrais bien savoir où nous conduiront de pareilles capucinades.

  • Les deux courants extrêmes (progressiste et traditionaliste) semblent bien illustrer la stratégie du Malin : briser l'unité des catholiques, pour détruire l'Église de l'intérieur. Et notamment en attaquant le Pape, symbole visible de cette unité des catholiques autour du Christ.

    Et ces deux courants extrêmes se rejoignent et se renforcent pour briser l'unité. Quoi que dise ou fasse le Pape, ou bien quoi qu'il ne dise pas ou ne fasse pas, il y a toujours une volée de bois vert, venant de l'un ou l'autre courant, voire même des deux à la fois.

    Et la méthode du Malin est toujours la même : jouer sur l'orgueil. Il convainc chacun de ces deux courants qu'ils sont les seuls « bons catholiques », que les autres n'ont rien compris ou sont carrément hérétiques. Or, la vertu principale d'un catholique devrait être précisément l'humilité. Mais le vice que le Malin aime exciter et utiliser, c'est l'orgueil, présent en tout homme.

  • Plaider pour l'unité des catholiques demander l'aide de l' Esprit Saint pour ce faire (comme une mama italienne supplie ses enfants de s'entendre et de se soutenir ) est ....... une source de joie profonde.

  • @Thérèse
    L'orgueil nous pousse à nous écouter nous-mêmes, plutôt que d'écouter l'Esprit Saint ou la Sainte Vierge (la Mamma ?). La pseudo vérité que nous nous cuisinons nous semble meilleure que la Vérité que veut nous servir Dieu. C'est comme la malbouffe McDonald par rapport à la bonne cuisine de la Mamma.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel