Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nos évêques et leur étrange silence à l'égard de l'abbé Ringlet

IMPRIMER

Un ami nous écrit :

"Episkopos" : c'est le terme par lequel on désigne l'évêque, celui qui voit les choses de son poste de responsabilité pour veiller au bien des brebis du troupeau qui lui est confié.

Cela suppose attention et vigilance. Fermeté aussi...

Nos évêques en sont-ils vraiment capables ?

La question se pose avec acuité dans le cas de l'abbé Gabriel Ringlet qui se répand en conférences, déclarations et publications, bénéficiant d'un accès plus que bienveillant à toutes sortes de tribunes et même dans des médias réputés catholiques comme RCF, par exemple. 

L'Appel recense la dernière en date : un livre du suave abbé consacré aux "célébrations". D'après lui, tout peut être célébré, y compris les mariages gay, l'euthanasie et même l'avortement.

Qu'attendent nos évêques pour mettre fermement en garde leurs fidèles à l'égard de ce personnage dont les positions divergent diamétralement de celles que défend l'Eglise catholique et l'enseignement constant du magistère? Positions qui déstabilisent également tous les acteurs de terrain qui se consacrent bénévolement à l'accompagnement des personnes souffrantes et âgées dans les hôpitaux et les maisons de retraites.

Le vice-recteur émérite de la prétendue catholique université de Louvain bénéficie-t-il d'une immunité totale au sein de l'Eglise de Belgique ? Nous aimerions entendre la voix de nos évêques au sujet des positions prises dans ce livre par l'oracle de Malèves-Sainte-Marie. Malheureusement, nous risquons d'attendre longtemps tant ils se montrent pusillanimes, à moins qu'ils ne soient complices. (...)

Il ne reste qu'à plaindre les pauvres ouailles de tels pasteurs.

Commentaires

  • Je souscris entièrement au texte du correspondant. Il y a trop longtemps que ce personnage répand son message subversif sans rencontrer la moindre contradiction - encore moins une sanction - de la part de l'autorité légitime. De plus il bénéficie de la complicité active des médias. Ainsi quand la RTBF croit utile de demander l'avis d'un ecclésiastique, elle s'adresse quasi systématiquement à lui comme s'il était le porte-parole officiel de l'Eglise de Belgique.
    Inutile d'ajouter que je ne me fais aucune illusion quant à une éventuelle réaction de notre épiscopat à son égard. Sa pusillanimité est telle que le sieur Ringlet pourra encore pontifier longtemps et répandre son progressisme ravageur.

  • je n'en peux plus d'entendre ce personnage pétri de propos hérétiques, de certitudes contraires à la doctrine, imbu de lui -même alors qu'il est l'incarnation d'une dissidence soixante-huitarde, porte-parole auto-proclamé d'une institution qu'il démolit. Sous couvert d'humanisme, il répand des contre-vérités et des propos blessants pour tous ceux qui ne partagent pas ses vues gauchisantes. Voici-peu j'ai failli m'étouffer à l'entendre dire que Dieu Merci, on n'était plus à l'époque de Jean-Paul 2 ...
    Son pouvoir de nuisance ne peut plus être toléré par la tête de notre Eglise de Belgique. Il est par ailleurs de nature à créer de violents conflits et antagonismes au sein de l'Eglise, au vu des réactions outrées qui commencent à se faire entendre. Probablement même que c'est ce que recherche ce dissident.

  • Oui, on en a assez de l'entendre prôner, entre autres à la RTBF, toutes ces théories qui vont contre l'enseignement de l'Eglise...
    Quand donc notre conférence épiscopale affichera-t-elle sa position et prendra les mesures voulues pour que cessent ces errements ?

    S'il veut créer son église, qu'il le fasse,. Qu'il ait le courage de sortir de notre Eglise s'il n'en accepte point les règles minimales et qu'il nous laisse en paix dans notre Eglise et son Catéchisme sanctionné par Saint Jean-Paul II

    Avec ses théories et ses audaces de toutes sortes, il scandalise les " fidèles "

    Guy Eliat

    en

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel