Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un chapelet "connecté"

IMPRIMER

Lu sur la Libre de ce jour, p. 3 :

Le Vatican lance le premier chapelet connecté

Ce mardi à Rome, le Réseau mondial de prière du Pape a en effet lancé le premier chapelet connecté, proprement dénommé l’eRosary. Il s’agit d’un “dizainier” (un chapelet qui contient dix grains) qui peut être porté comme un bracelet, et qui s’active dès qu’il repère aux mouvements que celui qui le porte fait un signe de croix. Il se synchronise alors avec une application qui propose des contenus personnalisés et des intentions de prières. Plus encore, cet objet au coût de 99 euros (10% des recettes seront reversées pour le développement du Réseau mondial de prière) concentre dans sa petite croix tout l’appareillage informatique nécessaire, et garde en mémoire l’état d’avancement de votre prière. Même si le Vatican réfléchit à la fabrication d’un chapelet connecté en plastique recyclé, on ne jurera pas que ce gadget entre totalement en conformité avec l’appel à la sobriété et à la déconnexion qu’est l’encyclique Laudato Si du Pape sur l’écologie. En présentant l’eRosary, le jésuite Frédéric Fornos a cependant rappelé que le chapelet “ rappelle que la prière est au cœur de la mission de l’Église ”. Certes, la prière du chapelet qu’est le rosaire peut paraître mécanique, a-t-il conclu, mais, “simple et humble”, elle aide “à approcher le cœur de celui de Jésus”.

Commentaires

  • Robotiser la prière! N'a-t-on rien d'autre à faire de mieux? Quid de l'élan du coeur, de la spontanéité? Si l'on a du mal à prier, cela regarde l'Esprit-Saint à qui il nous faut demander son secours pour y parvenir et non à des bips électroniques (beark)! "Contamination du "tout numérique", quand tu nous tiens, tu nous fais "robots" et non plus hommes! Fiche le camps de nos prières!"

  • Sans accessoire supplémentaire, il existe un petit Rappel (sur Telegram) pour aider à prier le chapelet tout au long de la journée. À la pause du matin, à midi ou à tout autre moment que l'on peut définir soi-même :
    https://telegram.me/ChapeletBot

    (Telegram est une alternative à WhatsApp, indépendante de Facebook - WhatsApp=FaceBook)

  • Avec mon dizainier actuel, je suis connecté directement à la Vierge Marie et à toute l'Eglise via la communion des saints.

    Il n'a pas besoin d'énergie (bilan CO2 =0) ni de métaux rares dont l'extraction est polluante.

    Est-ce bien en phase avec la pachamama ?

    comme disait Michel Audiard "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît"

  • Inspecteur gadget super gadget... ça part d'un bon sentiment... Mais à part les informaticiens et les ingénieurs qu'il faut faire travailler, qui a vraiment besoin de tout cet attirail de technologie bidon et gadget ? Qui a vraiment besoin de la 5G qui va nous empoisonner l'existence ? Le peuple demande cela ? Que néni ! Ce sont les lobbies qui veulent nous fourguer toutes ces technologies. Et on fait croire que ce sont les citoyens qui en veulent... C'est juste pour la croissance, la croissance et encore la croissance... Donner du travail : la grande excuse pour les pots de vin aux grosses boîtes...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel