Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le cardinal Pell innocenté ?

IMPRIMER

Du site diakonos.be :

UNE ENQUÊTE DE SKY NEWS AUSTRALIA DÉMONTRE L'INNOCENCE DU CARDINAL PELL

Andre Bolt, un journaliste de Sky News Australia, a méticuleusement reconstruit les déplacement du cardinal Pell et ceux de ses accusateurs dans un reportage démontrant que la version de la victime présumée d'abus n'est pas seulement incroyable, mais qu'elle est surtout impossible. Á l'approche de l'examen du recours du cardinal, il déclare : "Espérons que la Haute Cour remédie à ce scandale."

La prise de position de Sky News est courageuse dans un contexte de chasse aux sorcières contre l'Église catholique en Australie.

Pour rappel, les accusations graves qui pèsent contre le cardinal reposent sur la parole de deux enfants, dont l'un a avoué à sa mère avoir menti avant de mourir. Malgré le témoignage de plusieurs témoins qui affirment que le cardinal n'est pas entré dans la sacristie mais est resté à la porte pour discuter avec des paroissiens.

Fait incroyable, selon le journaliste, la victime présumée a affirmé se trouver en-dehors de la cathédrale au moment où les faits auraient été commis et les juges n'en ont pas tenu compte.

Cette enquête semble donc démontrer l'impossibilité matérielle des faits. Lors du jugement en appel, deux juges avaient pris les déclarations de la victime présumée pour argent comptant alors que le troisième juge, plus expérimenté en droit pénal, avait rédigé plus de deux cent pages pour s'opposer à la décision en déclarant qu'il y avait de grandes chances que Pell n'avait pas commis le crime dont on l'accusait.

Lien vers le reportage de Sky en anglais :
www.youtube.com/watch?v=Ze5jHaDB4pk&feature=youtu.be

Commentaires

  • L'anti-catholicisme ne connaît pas de limite en Australie. Comment a-t-il été possible que deux juges sur trois donnent a priori raison à la prétendue victime sans autre vérification et contre l'avis documenté de manière approfondie du 3ème. juge .Ces deux juges condamnèrent ainsi, sur base de simples présomptions, un cardinal, comme pour avoir le plaisir ( sadique ? ) de "salir "tant le Cardinal Pell que l'Eglise Catholique . Même si le Cardinal était blanchi par la Cour Suprême, ces deux juges ne le seront pas tant qu'ils n'auront pas manifesté un repentir car ils ont trahi l'éthique élémentaire et primordiale de la Justice, à savoir qu'un accusé bénéficie toujours de la présomption de l'innocence jusqu'au prononcé du jugement qui le reconnaîtrait coupable.

    Soyons reconnaissants envers ce journaliste André BOLT pour cette enquête méthodique et fouillée qui démontre la révélation mensongère de la soi-disante victime et aussi pour l'agence de presse SKY News qui a osé la publier. Si la Cour Suprême acquitte enfin ce Cardinal bafoué dans son honneur, on pourra tout de même dire qu'ils ont sauvé celui de leur patrie.. Bravo !

    Dieu reconnaîtra les siens ...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel