Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bruxelles : le nouveau dézingage d'une communauté religieuse pour d'obscures raisons

IMPRIMER

Une nouvelle étape va être franchie dans le processus de désertification spirituelle de Bruxelles avec le départ d'une communauté qui animait un des hauts lieux du patrimoine religieux de la capitale. C'est ce que rapporte un article paru hier sur cathobel qui ne dit rien sur les raisons concrètes qui ont conduit à cette décision :

La communauté des Prémontrés va quitter La Cambre

Installée depuis sept ans à l’abbaye de la Cambre, les chanoines Prémontrés quitteront celle-ci vers la fin de l’été.

Dans un communiqué conjoint, Mgr Jean Kockerols, évêque auxiliaire pour Bruxelles, et le Père Abbé de l’Abbaye de Leffe, Benoît Carniaux O. Praem, ont annoncé ce jour la nouvelle. Ils rappellent qu’il y a sept ans, la communauté des Chanoines Prémontrés de l’abbaye Notre-Dame de Leffe avait répondu favorablement à la demande de l’Eglise de Bruxelles d’envoyer quelques-uns de ses membres à la Cambre. « C’était une façon de réinstaurer une vie religieuse régulière dans ce site incomparable. C’était aussi une façon originale d’inscrire cette église dans la dynamique de l’Unité pastorale de Ste Croix, avec ses autres clochers : Ste Croix, S. Boniface et S. Adrien », stipule le texte..

« C’est ainsi que les PP. Hugues Bada et Tanguy Rivière sont venus vivre et prier à la cure de l’abbaye et ont animé avec beaucoup de cœur la pastorale locale. Les célébrations ont attiré de plus en plus de personnes », précisent encore Mgr Kockerols et le Père Abbé de Leffe.  Mais ils ajoutent: « Il était cependant devenu de plus en plus difficile, vu les défis pastoraux de l’Eglise de Bruxelles d’une part, et les enjeux propres à l’abbaye de Leffe d’autre part, de maintenir telle quelle cette présence. »

Face à cette situation, une réflexion conjointe a eu lieu avec les principales personnes concernées. Et même si des alternatives ont bien sûr été envisagée, le constat a été qu’au terme de cette réflexion, la collaboration telle que mise en œuvre depuis sept ans, ne pouvait plus se poursuivre. Une décision qui a été prise « avec infiniment de peine et de regret » tant du côté de l’abbaye de Leffe que de l’Eglise de Bruxelles.

Dès lors les Chanoines Prémontrés de Leffe quitteront la Cambre vers la fin de l’été. « Nous savons combien ce départ suscitera de l’émoi et de la tristesse. Mais nous vous invitons surtout à rendre grâce pour tous les fruits reçus de Dieu et partagés ensemble », concluent le Père Abbé Benoît Carniaux O. Praem et Mgr Jean Kockerols, qui se confient à la prière des fidèles, ajoutant: « Il n’est pas facile d’exercer une responsabilité dans l’Eglise en ces temps exigeants. Nous avons d’autant plus besoin de votre soutien et de votre collaboration. Que le Seigneur nous guide et nous accompagne ».

Lire le communiqué officiel

 

Cette décision a suscité de vives réactions dont celle-ci :

Communication de la part de paroissiens de La Cambre

Une nouvelle congrégation religieuse, à savoir les Prémontrés, vient d’être mise à la porte de Bruxelles ce mercredi 1er avril. Deux de ses membres animaient avec zèle l’église de la Cambre depuis leur arrivée il y a sept ans. Les chanoines avaient vite fait exploser le nombre de leurs fidèles, ces derniers étant très heureux de retrouver de vrais pasteurs dans une atmosphère de prière, avec une liturgie de toute beauté et un soin pastoral hors pair.

Mais pour Mgr Kockerols, « il était cependant difficile , vu les défis pastoraux de l’Eglise de Bruxelles, d’une part, et les enjeux propres à l’abbaye de Leffe d’autre part, de maintenir telle quelle cette présence ». 

Pourtant, nous savons de bonne source que l'abbaye de Leffe n'avait pas d'objection à ce que les chanoines continuent à animer l'Église de La Cambre. 

Alors, que penser?

On entend dire qu'en réalité, ces pasteurs ne convenaient plus à l'Evêque auxiliaire parce qu'ils "s'intégraient mal" dans la nouvelle structure d'Unités Pastorales. En effet, le nouveau système des "UP" veut que les prêtres n'aient plus de paroisse propre, mais circulent dans un certain nombre de paroisses regroupées. 

Or, les Pères Prémontrés, avec leur vocation de vie régulière de prière, avec la liturgie des heures, assuraient une présence quasi constante sur place, alors que l'Evêque aurait aimé les dépêcher à sa guise aux quatre coins de l'Unité Pastorale. Cependant, c'est justement grâce à cette présence que les chanoines avaient établi une véritable Communauté à la Cambre. Quel cadeau en effet pour les fidèles, assurés des prières continues de leurs pasteurs, connus personnellement pour presque chacun d'entre eux, émerveillés de retrouver une liturgie magnifique, et de former une réelle communauté vivante! Il fallait voir l'atmosphère familiale et joyeuse à La Cambre lors des nombreux événements organisés de main de maître par les Pères! Combien n'ont pas retrouvé la foi à l'écoute des homélies sublimes ou émerveillés par la beauté des offices? Combien n'ont pas trouvé une oreille constante, présente jour après jour, et un réconfort dans les peines? Combien n'ont pas retrouvé tout simplement la joie d'appartenir à une Communauté ouverte et tournée vers le chemin du Ciel?

On entend dire aussi que notre Evêque auxiliaire préférerait donner une vocation plus culturelle et moins cultuelle à la Cambre. Il nous semble que la culture doit être au service des Communautés et non le contraire. Une église n'est-elle pas d'abord un lieu de prière? L'art dans une église a-t-il pour objectif de soutenir la prière ou de prendre la place des chrétiens en les jetant dehors?

S'agit-il aussi, comme on l'entend, d'une question immobilière? 

Ne vivons-nous pas ici un exemple désolant de ce cléricalisme tant décrié par le Pape François? Ne voyons-nous pas notre Evêque auxiliaire essayer de formater notre Église de Bruxelles selon son opinion et son idéologie plutôt que de laisser s'épanouir une diversité voulue par le Seigneur et permettant au plus grand nombre de retrouver chacun sa sensibilité? 

Ne s'agit-il pas par ailleurs d'un écrasant abus de pouvoir, d'une décision affectant la vie spirituelle de milliers de paroissiens, et prise sans aucune consultation de ceux-ci?

En tant que paroissiens, nous sommes complètement anéantis par cette décision qui tombe comme un couperet. Les Pères Hugues et Tanguy étaient de vrais pasteurs, de bons pasteurs. Ils étaient un immense soutien pour la plupart d'entre nous. Nous sommes complètement désemparés, comme des enfants ayant perdu leur père, comme des brebis sans leur berger et repensons au chagrin de Jésus qui, "voyant la foule, fut pris de pitié pour elle, parce qu'elle était fatiguée et abattue, comme des brebis qui n'ont pas de berger."

En quoi ces "défis pastoraux" sont-ils réglés en expulsant deux prêtres de leur église bondée? Quels sont les défis pastoraux d'une Eglise, si ce n'est pas d'annoncer le Christ, de convertir à l'Evangile le plus grand nombre, et de faire grandir la foi? 

Au contraire, nous sommes dans notre diocèse les témoins impuissants de cette « sentence de mort » qu'une fois de plus, l’évêque auxiliaire dit prendre « avec peine et regret ». Celle-ci ne semble être qu'un maillon d'une politique active de diminution du nombre de prêtres, de messes, de sacrements, d’églises, de fidèles. Nous voyons congédier les une après les autres les communautés vivantes qui portent du fruit. On dit que notre Evêque souhaiterait habituer les fidèles à ce qu'il n'y ait plus de prêtres. 

Tout cela semble être le fruit d'une idéologie morbide et absurde, voulant imposer un modèle et détruire ce qui ne s'y accorde pas, dans une logique irrémédiable de déclin. Nous refusons ce modèle programmé de destruction de l'Église. Après la Fraternité des Saints Apôtres, les Fraternités de Jérusalem, les Prémontrés, qui seront les prochains à être expulsés? 

Les paroissiens de La Cambre réagissent à une décision incompréhensible de l'évêque de Bruxelles

Commentaires

  • "On dit que notre Evêque souhaiterait habituer les fidèles à ce qu'il n'y ait plus de prêtres"... sauf que bientôt, il n'y aura plus de fidèles pour constater qu'il n'y a plus de prêtres! Quant à la nécessité d'avoir encore un évêque...

  • Il n'y a pas de prêtre sans évêque.

  • Pour être allée régulièrement assister à la messe quotidienne, pour avoir vu l’eglise de la Cambre se remplir joyeusement au fil des ans, pour avoir constaté son rayonnement bien au-delà de sa paroisse, je ne peux qu’exprimer une totale incompréhension, éloignant de toute mon énergie la tentation de croire en un très patient sabotage de lieux de prière à travers la Belgique...

  • Je suis entièrement d'accord avec vous ... bon je ne habite pas cette Paroisse, je suis à Saint Lambert à Laeken, mais je connais très bien les pères Prémontrés de "la Cambre" se sont des amis et j'admire la Pastorale qu'ils exercent. Depuis leurs présence la fréquentation des offices du dimanche est en augmentation régulière et même l'Adoration et les Vêpres voient le nombre de l'assistance augmenter.

  • La Cambre est et a été depuis 3 ans notre socle spirituel dans une’ belgique si laïcarde qui a lâché sur tant de plans éthiques, moraux et spirituels. La Cambre avec sa liturgie si belle, cette communauté de paroissiens, et la capacité des deux pères à nous élever spirituellement via des parcours pour les couples notamment (et de nombreuses préparations aux sacrements) ont fait un travail exceptionnel et ont permis à chacun de revigorer sa foi. Outre la tristesse de voir quitter nos chers Prémontrés, c’est la colère de voir l’Eglise se comporter ainsi avec a sa tête un évêque auxiliaire aussi peu enclin à être un vrai pasteur guidant ses brebis!

  • Avec un Mgr Kockerols, on peut "discerner" que l'Eglise de Bruxelles se porte beaucoup mieux que l'année prochaine.

  • Grande tristesse de voir disparaître cette haute présence spirituelle. C'était une joie depuis 7 ans que de me rendre à la messe.
    Derrière cette nouvelle éviction, un homme : Kockerols...

  • L'église de Belgique : une "entreprise" en cours de "restructuration" avant une "liquidation" inévitable faute de "clients" ? Dire que ces pasteurs "s'intégraient mal" quand on sait leur "succès", il y a un 'stût", à moins que l'organisation des UP ne rencontre pas le résultat escompté et que l'autorité espère l'obtenir en attirant les brebis dans les enclos restructurés ! Le Saint-Esprit doit se gratter la tête et se demander comment éviter le confinement spirituel de ses affidés!

  • Une décision d'idéologue qui n'est plus capable de voir ce qui est bien et beau si cela ne rentre pas dans ses schémas mentaux. Il préfère tirer sur ses dernières troupes plutôt que de les soutenir. D'autre part, il semble que l'Eglise de Bruxelles vive encore de l'idéologie marxiste: elle pense qu'en changeant les structures, elle peut changer le peuple. Quelle cécité.

  • Y avait-il des célébrations en néerlandais ?Je me demande si la cause n'est pas aussi l'éviction de communautés francophones (ou venant de France ?)

  • Je croyais que les poissons d'avril n'étaient bienvenus cette année en raison de la pandémie actuelle et des tristesses qu'elle engendrait dans la population.

  • Pauvre Vicariat de Bruxelles .Comment n’y avions nous pas pensé plus tôt !Même le Christ n’y avait pas pensé. Il faut surtout couper les branches qui portent beaucoup de fruits .Fatalement les défis pastoraux en seront allégés,c’est clair !
    Maintenant ,si le bâtiment même était un peu grand et que l’on le destinait à autre chose ,Il ne devait pas être difficile de reloger nos pères Prémontrés ailleurs .
    Vive l’œcuménisme pour les autres. Surtout quand ils sont très loin et pas parmi nous!

    Marie-Claire Sibille Poullet

  • Quel choc. Anéanti. Incompréhensible. À pleurer!

  • Je pense que prendre une telle décision en ce temps de confinement et de ne pas donner d'autre spécification que les "défis pastoraux de l’Eglise de Bruxelles" est une méconnaissance de la position du peuple de Dieu dans le corps du Christ.

  • Il semblerait que les dirigeants de l'Eglise catholique en Belgique vont finir par réussir...



    ... à aller au purgatoire (auquel ils ne croient plus)".

  • Mgr l'évêque s'est-il soudain rendu compte que Bruxelles compte trop de prêtres ? Il est bien le seul ...

  • Les chefs, les conducteurs du peuple de Dieu ont négligé la prière et la pénitence, et le Démon a obscurci leurs intelligences ; ils sont devenus ces étoiles errantes que le vieux Diable traînera avec sa queue pour les faire périr. Message de ND de la Salette, 1859

  • C'est purement et simplement un SCANDALE ... Pour une fois qu'une paroisse fonctionne bien, et qui attire des fidèles toujours plus nombreux, un évêque (Auxiliaire de surcroit) décide de renvoyer le Chanoines Prémontrés chez eux à Leffe. Le fait que l'église de la Cambre se remplit de plus en plus devrait réjouir "Mgr. Kockerols" mais il me semble que cela le dérange ... Que se cache t-il là derrière ??? Je me le demande

  • Pour soutenir votre action car j'ai déménagé
    Amen

  • Les relations entre les fidèles laïcs et le haut clergé catholique semble toujours calquées sur des pratiques d'Ancien Régime (que le Christ désavouerait certainement) : des monarques et souverains absolus régissant arbitraitement des sujets réduits à lancer de désespérées et pitoyables "suppliques" pour être entendus dans leurs droits élémentaires.
    C'est indigne et pathétique. Une révolution dans les mentalités s'impose... à défaut de charité et de sens du service.

  • Que cache-il derrière tout cela ? La VOLONTE suprême de déchristianiser la ville de Bruxelles !
    Alors, maintenant, c'est TERMINE : on n’accepte plus que l’on TOUCHE encore A NOS PASTEURS REELS , EUX FIDELE à la Foi CATHOLIQIUE reçue des apôtres !
    C'en est de trop ! Nous ne pouvons plus le supporter : vider Bxl de toutes les communautés qui s'y déploient avec tant de vigueur , de SPIRITUALITE , d'enseignements SOLIDES ,et d'Amour Divin et fraternel !
    Le Prieuré de La Cambre a un rayonnement qui dépasse les frontières de la simple ville de Bxl, où des familles viennent en grand nombre pour recevoir "enfin" un message évangélique et élévateur pour leur Foi , ainsi qu'une Liturgie adaptée pour leurs enfants , ainsi que tous les mouvements de jeunesse , des plus petits aux plus grands...
    Il est HORS de question de les déraciner, et de balayer d'un coup de queue tout ce qu'ils y ont construit , pas à pas, petit à petit , et qui leur a demandé une telle énergie !
    Car le rayonnement d’une paroisse ou d’une abbaye ne se fait pas en un jour… : on part de rien , en général , chacun de nous le sait bien .
    Saint Jean-Paul II et le Pape Benoît XVI ont tellement insister pour le développement des monastères dans les villes… : ce n’est pas le moment de les en chasser donc.. !
    Et si cela devait poser « problème » ou faire « ombrage » à l'entité pastorale dans laquelle ils sont actuellement , et / ou qu’elle n'est pas capable de réaliser la CHANCE d'avoir un Monastère sur le terrain de ses paroisses, tous les arrangements sont possibles : un Monastère peut très bien s'auto-gérer sans faire spécialement partie d’une « Unité pastorale », telle que définie de façon aléatoire actuellement !
    Ainsi tout le monde sera content et heureux chez lui !
    De nombreux prêtres sont absolument EXTRA-ORDINAIRES et peuvent enfin faire REVIVRE le CATHOLICISME en BELGIQUE , seulement, ils sont "obligés " de "se cacher" pour ne pas être "éjectés" ,
    comme ne le SERONT PAS les MOINES de LA CAMBRE .
    Et que font maintenant nos soi-disant « pasteurs » ?
    Ne RIEN FAIRE d'autre, pendant ce confinement et cette Pandémie , que DEMOLIR ce qui fonctionne bien et qui rayonne , et DE PLUS , laisser planer sur la Belgique un SILENCE mortel , une INACTION et une INERTIE totale vis à vis du peuple chrétien belge , qu’ils semblent bien INCAPABLES de conduire , de protéger, d’encourager , de BENIR , et SURTOUT de PRIER PUBLIQUEMENT à fortiori ....!!!!
    Bruxelles , la Belgique entière, n'a PAS été BENIE , confiée à la SAINTE VIERGE par PERSONNE !
    Heureusement que l'on peut se "RACCROCHER" aux Evèques FRANCAIS par les moyens de communications modernes et numérique pour recevoir un peu de "CONSOLATION" venant du Seigneur par leur intermédiaire .
    Et heureusement que la Bénédiction du Pape est venue jusqu’à nous par les médias , et que celle de Paris nous rejoindra également ! Mais quelle désolation chez nous !

    ICI se déroule effectivement cette parole PROPHETIQUE de la VIERGE MARIE à La Salette , citée plus haut :
    "LES CHEFS, LES CONDUCTEURS DU PEUPLE DE DIEU ONT NÉGLIGÉ LA PRIÈRE ET LA PÉNITENCE, ET LE DÉMON A OBSCURCI LEURS INTELLIGENCES ; ILS SONT DEVENUS CES ÉTOILES ERRANTES QUE LE VIEUX DIABLE TRAÎNERA AVEC SA QUEUE POUR LES FAIRE PÉRIR. ». 
    « Message de ND de La Salette, 1859 "

  • Bravoooo, parfait, merci
    100/100 d'accord
    Ne laissons pas les bras

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel