Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Appel aux dons : Justice pour la liberté religieuse !

IMPRIMER

Appel aux dons : Justice pour la liberté religieuse !

Depuis le 14 mars, et au moins jusqu'au 30 juin,  les eucharisties, les baptêmes, le sacrement de réconciliation, les mariages et enterrements à plus de 15 - et depuis peu 30 personnes - sont interdits en Belgique. Dans le même temps, depuis 2 semaines, Ikea peut accueillir 600 personnes, les parcs zoologiques, les musées, le marché au poisson, les coiffeurs et les magasins de vêtements sont autorisés à rouvrir.
 
La liberté de culte est dans notre pays un droit fondamental garanti par la constitution, qui ne saurait être soumise à des impératifs économiques. Nous trouvons intolérable que notre gouvernement témoigne un tel mépris envers les libertés des citoyens, en particulier celles des catholiques et de leurs spécificités. Cette décision est profondément injuste, disproportionnée et paternaliste, d'autant plus que les catholiques ont prouvé être parfaitement capables de prendre eux-mêmes des mesures de protection, et d'organiser des célébrations eucharistiques de manière sûre et dans le respect des règles de sécurité.
 
La liberté religieuse est garantie par notre Constitution (art. 19) et la Convention européenne des droits de l'homme. En Allemagne et en France, des recours ont abouti à un sévère désaveu du gouvernement de ces pays par la Justice, qui a jugé ces interdictions du cultes complètement illégales. 
 
Nous avons donc décidé de nous aussi demander justice, et d'introduire une procédure auprès du Conseil d'État. Notre objectif est de faire annuler l'interdiction telle qu'elle est en vigueur en Belgique pour violation de la Constitution. Nos avocats ont étudié les chances de succès et ont préparé une requête qui est introduite en ce moment, cosignée par près de 200 requérants. Ils nous ont également promis de fixer leurs honoraires avec «modération ». Les frais sont néanmoins de plusieurs milliers d'euros.
 
Nous ne sommes qu'une équipe de quelques jeunes bénévoles et ne disposons pas de cette somme, et nous n'avons pu entamer cette action que grâce à la caution de quelques uns de nos proches. Nous avons donc besoin de vous pour nous aider à mener à bien cette action. Sans votre aide, nous tomberions rapidement à cours de moyens en ne pourrions plus défendre notre droit à pratiquer les sacrements et vivre pleinement notre vie de chrétien.
 
Si vous êtes prêts à nous aider, vous pouvez le faire de plusieurs manières :
  • Soit Faire un virement sur BE93 0837 8173 9167 ( au nom de Wouter J.M. Suenens), ou
  • Utiliser ce lien Paypal: https://paypal.me/pools/c/8p6lHUHXGn, ou;
  • Transférer ce message à vos amis/connaissances qui seraient disposés à soutenir l'initiative, ou
  • Enfin soutenir par votre prière cette action, qui est dans la main de la providence
Concrètement, nous sommes à la recherche d'à eu près 140 personnes qui seraient prêtes à participer à hauteur de 50€. Cependant toutes les sommes, même les plus modestes sont les bienvenues
Dans le cas où vous souhaiteriez nous aider avec un montant plus important, ou si vous avez des questions, vous pouvez nous contacter par e-mail à constitution.art19.grondwet@gmail.com
 
Bien entendu, s'il s'avérait que notre récolte de fond dépasse nos espérances et la somme nécessaire, nous nous engageons à rembourser les donateurs a ratio, ou de transférer l'argent à une oeuvre ayant des buts similaires si cela n'était pas possible.
 
Nous vous remercions de votre aide,
 
Cordialement,
 
Wouter Suenens
Responsable Groupe de travail de Jeunes Catholiques Belge
 
Joseph Junker
Contact pour la partie francophone

Commentaires

  • Nous devons nous féliciter que de jeunes laïcs aient pris cette initiative, imitant en cela celle de nos amis français (de la mouvance que certains autres milieux cathos qualifient de "traditionnaliste" avec une certaine condescendance, peut-être aussi avec une petite pointe de jalousie quand ces tradis osent entreprendre ce que des post Vatican II considèrent comme un vestige du passé).

    Encore une fois, cela m'amène à réfléchir à la présence et à la personnalité de nos évêques. Mais que font-ils, où sont-ils? Durant ces derniers mois, ils donnent vraiment l'impression très peu agi nom d'une pipe! Ce sont eux qui auraient dû se bouger.

    Notre Seigneur a parlé à de nombreuses reprises des pasteurs qu'il voulait pour son troupeau, Saint Paul a également expliqué à ses correspondants comment il fallait les choisir.

    Les pasteurs doivent de vrais hommes et pas des mercenaires qui fuient quand le loup approche. Donc capables de défendre leur troupeau contre ceux qui veulent l'attaquer, allant jusqu'au don de leur vie s'il le faut. Dans l'histoire, nombreux sont morts martyrs ! Regardez ce qui s'est passé dans les pays communistes et encore maintenant en Chine.

    Et que voyons-nous ici ? Rien, rien, rien ou presque (histoire de sauver la face, de montrer qu'on bouge quand même un peu ?), Un communiqué de la conférence épiscopale daté du 5 mai nous apprend qu'il y a eu des négociations avec le ministre de la justice sur la reprise des célébrations, tout cela dans un esprit très oecuménique comme de bien entendu. la réunion s'est tenue dans un excellent esprit de travail blablabla.

    Un nouveau communiqué du 14 mai nous apprend que Les cultes travaillent au déroulement des célébrations « déconfinées » mais pas de vrai progrès.

    Messieurs les évêques, remuez-vous SVP, sortez de vos bureaux et allez à la rencontre des fidèles, écoutez ce qu'ils ont à dire et à demander, mettez en pratique ce que dit le pape (moins de cléricalisme, sentir l'odeur du troupeau ...). En tant que catho de base, j'ai l'impression que vous vous manifestez s'il n'y a aucun risque. Dès qu'il y a danger, vous ménagez la chèvre et le chou (votre communiqué au sujet des Frères de la Charité est un modèle d'ambiguïté, chacun y trouvant ce qu'il a envie d'y trouver).

    Nous voulons de vrais évêques, pas des fonctionnaires.

    S'il vous plait, soyez des Hommes de qui nous puissions dire "Voila un évêque qui se dépense, qui m'encourage à mieux vivre ma Foi, qui soit un modèle pour moi.

    S'il vous plait!

  • Je souscris entièrement à l’initiative de ces jeunes... et au commentaire de Philippe.
    Bravo et merci!

  • Bravo pour cette initiative!
    Ce qui se passe actuellement constitue une persécution religieuse.
    Recherchons prêtres pour suivre le glorieux exemple des prêtres réfractaires...
    "Il est bien douloureux d'être opprimé, mais d'être opprimé n'est pas honteux ; il n'y a de honte qu'à se soumettre à des brigands comme des lâches et des coupables" (extrait du chant "les Bleus" tiré du Barzaz breiz).

  • Félicitations . Que les laïcs qui le peuvent donnent généreusement.
    Mais nos évêques ont de beaux salaires aussi... et les Fabriques d'églises ne sont pas pauvres non plus... Je vous suggère de leur demander... 7000€, ce n'est pas un montant énorme... Allez, MesSeigneurs, à vos poches...

  • Nous devons nous féliciter que de jeunes laïcs aient pris cette initiative, imitant en cela celle de nos amis français (de la mouvance que certains autres milieux cathos qualifient de "traditionnaliste" avec une certaine condescendance, peut-être aussi avec une petite pointe de jalousie quand ces tradis osent entreprendre ce que des post Vatican II considèrent comme un vestige du passé).

    Encore une fois, cela m'amène à réfléchir à la présence et à la personnalité de nos évêques. Mais que font-ils, où sont-ils? Durant ces derniers mois, ils donnent vraiment l'impression très peu agi nom d'une pipe! Ce sont eux qui auraient dû se bouger.

    Notre Seigneur a parlé à de nombreuses reprises des pasteurs qu'il voulait pour son troupeau, Saint Paul a également expliqué à ses correspondants comment il fallait les choisir.

    Les pasteurs doivent de vrais hommes et pas des mercenaires qui fuient quand le loup approche. Donc capables de défendre leur troupeau contre ceux qui veulent l'attaquer, allant jusqu'au don de leur vie s'il le faut. Dans l'histoire, nombreux sont morts martyrs ! Regardez ce qui s'est passé dans les pays communistes et encore maintenant en Chine.

    Et que voyons-nous ici ? Rien, rien, rien ou presque (histoire de sauver la face, de montrer qu'on bouge quand même un peu ?), Un communiqué de la conférence épiscopale daté du 5 mai nous apprend qu'il y a eu des négociations avec le ministre de la justice sur la reprise des célébrations, tout cela dans un esprit très oecuménique comme de bien entendu. la réunion s'est tenue dans un excellent esprit de travail blablabla.

    Un nouveau communiqué du 14 mai nous apprend que Les cultes travaillent au déroulement des célébrations « déconfinées » mais pas de vrai progrès.

    Messieurs les évêques, remuez-vous SVP, sortez de vos bureaux et allez à la rencontre des fidèles, écoutez ce qu'ils ont à dire et à demander, mettez en pratique ce que dit le pape (moins de cléricalisme, sentir l'odeur du troupeau ...). En tant que catho de base, j'ai l'impression que vous vous manifestez s'il n'y a aucun risque. Dès qu'il y a danger, vous ménagez la chèvre et le chou (votre communiqué au sujet des Frères de la Charité est un modèle d'ambiguïté, chacun y trouvant ce qu'il a envie d'y trouver).

    Nous voulons de vrais évêques, pas des fonctionnaires.

    S'il vous plait, soyez des Hommes de qui nous puissions dire "Voila un évêque qui se dépense, qui m'encourage à mieux vivre ma Foi, qui soit un modèle pour moi.

    S'il vous plait!

  • Les travailleurs ordinaires empêchés d'exercer leur métier perçoivent 70% de leur salaire ordinaire en cette période ordinaire. Les évêques et prêtres diocésains continuent de percevoir 100% de leur traitement, sans rien faire. La moindre des choses serait qu'ils consacrent 30% de leur traitement des 2 derniers mois à cette cause. Disons que ce serait un signe que la célébration de la sainte messe a quelqu'importance aux yeux des évêques et prêtres diocésains en Belgique

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel