Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'état de santé de Benoît XVI suscite des inquiétudes

IMPRIMER

Lu sur le site du Figaro :

L'ancien pape Benoît XVI est dans un état «extrêmement fragile»

Le pape émérite est atteint par une maladie infectieuse au visage.

3 août 2020

Atteint par une maladie infectieuse au visage, Benoît XVI, 93 ans, est «extrêmement fragile», selon un article du quotidien régional allemand Passauer Neue Presse, qui cite un biographe de l'ancien pape, Peter Seewald.

Benoît XVI souffre d'érysipèle au visage, une maladie infectieuse caractérisée par une tuméfaction rougeâtre, qui entraîne de fortes démangeaisons et des douleurs intenses, a indiqué le journal.

«D'après Seewald, le Pape émérite est désormais extrêmement fragile (...). Ses capacités intellectuelles et sa mémoire ne sont pas affectées, mais sa voix est à peine audible», a écrit le Passauer Neue Presse. Peter Seewald a rencontré samedi à Rome Benoît XVI pour lui présenter sa biographie, selon le quotidien. «Lors de cette rencontre, le pape émérite, en dépit de sa maladie, s'est montré optimiste et a déclaré que si ses forces augmentaient à nouveau, il reprendrait peut-être sa plume», a-t-il ajouté.

Benoît XVI a rendu visite à son frère aîné Georg, malade, en Allemagne en juin, marquant ainsi son premier voyage hors d'Italie depuis sa démission surprise en 2013. Georg Ratzinger est mort deux semaines plus tard.

Les deux frères, tous deux ordonnés prêtres le même jour en juin 1951, étaient très proches.

Premier pape à démissionner en près de 600 ans, Benoît XVI, qui avait invoqué des raisons de santé, mène une vie retirée dans un petit monastère du Vatican depuis sa renonciation.

Commentaires

  • avec gratitude nous prions pour 'l'humble ouvrier dans la vigne du Seigneur", qui aura éclairé des millions d'âmes en ces années de ténèbres!

  • Bien peu le savent, le comprennent et le croient : le temps imparti à Benoît XVI est tout autant celui qui détermine la durée de notre temps. Ce n'est pourtant qu'une question de raison et de logique mais c'est précisément parce qu'il n'y a plus de raison ni de logique qu'il en est ainsi.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel