Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conférences, spectacles, manifestations - Page 2

  • Bruxelles (La Cambre), 3 mai : le Messie de Händel

    IMPRIMER

    concert-03-mai-der-messias-web.jpg

  • "Jésus - L'enquête" avec SAJE - BELGIQUE : c'est parti ! Un évènement à ne pas manquer !

    IMPRIMER

    Ce vendredi soir, la projection de JESUS L’ENQUÊTE à 20h au Cinescope de Louvain-la-Neuve a inauguré la naissance de Saje en Belgique. Plusieurs séances suivront à Bruxelles, Tournai, Mons, Liège et Namur. 

    BILLETERIE POUR LES SÉANCES AVEC ÉCHANGE-DÉBAT EN BELGIQUE

     

    BRUXELLES – Samedi 28 avril 17h00, Cine-Aventure BXL

    La projection débute à 17h00, le film dure 1h52min.
    Arrivez à temps. Fermeture des portes à 16h45
    Capacité de la salle: 107 places, non numérotées

    La projection sera suivie d’un échange-débat de 30 minutes sur le film et sa thématique: la résurrection de Jésus de Nazareth, dialogue entre foi et raison.
    Modérateur: Jean-Jacques Durré, Rédacteur en chef de Cathobel / Dimanche
    Intervenante: Véronique de Stexhe, Bibliste IET, animatrice d’ateliers bibliques et animatrice RCF
    Intervenant: Pasteur Paul Every, Eglise Protestante Evangélique de Bxl, professeur de théologie et d’apologétique à l’Institut Biblique Belge

    ACHAT DE PLACES:

    AVANT-PREMIERE

    Les places de l’unique séance de l’Avant-Première s’achètent à l’avance par cette billeterie en ligne. https://www.billetweb.fr/film-jesus-lenquete-bxl Sauf si c’est sold-out, il sera possible d’acheter quelques places le jour même à l’accueil du Cinéscope. Billeterie pour les autres avant-premières en Belgique : https://www.sajedistribution.be/billeterie/

    SEANCES DEBUT MAI :

    Le Cine Aventure prévoit une programmation régulière du film dès le début du mois de mai, achetez ces billets via la billeterie disponible sur le site du cinéma : http://cinema-aventure.be/index.php?mact=Agenda,cntnt01,DetailEvent,0&cntnt01id_event=2203&cntnt01returnid=66 – Le Cinéma Aventure va programmer le film tant qu’il y aura de la demande.

    TOURNAI – Mardi 1 mai 19h30, Imagix Tournai: 

    Première projection et une seconde séance est prévue le samedi 5 mai 14h30 , sauf si la demande est telle qu’il faut ajouter des séances…
    Lien direct vers la billeterie: https://www.billetweb.fr/film-jesus-lenquete-tournai
    Modérateur: Jean-Jacques Durré, Rédacteur en chef de Cathobel / Dimanche
    Intervenant: Mgr Guy Harpigny, Evêque de Tournai
    Intervenant: Pasteur Harry Bryans, Eglise protestante Baptiste

    MONS Mercredi 2 mai 19h30, Imagix Mons: 

    Première projection et une seconde séance est prévue le samedi 5 mai 14h30 , sauf si la demande est telle qu’il faut ajouter des séances…
    Lien direct vers la billeterie: https://www.billetweb.fr/film-jesus-lenquete-mons
    Modérateur: Fabien Ruelle, Directeur d’antenne PhareFM Mons
    Intervenant: Olivier Fröhlich, Vicaire Général de l’Evêché de Tournai
    Intervenant: David Remy, Pasteur de l’église Protestante Evangélique de Petit-Wasmes

    LIEGE 1 – Mardi 8 mai 19h30, Théâtre de Liège: 

    Projection privée et séance unique.
    Lien direct vers la billeterie: https://www.billetweb.fr/film-jesus-lenquete-theatre-de-liege
    ou à la librairie Siloé-CDD, rue des Prémontrés 40, 4000 Liège
    Modérateur: Laurent Verpoorten, Journaliste RCF Liège
    Intervenant: Chanoine Jean Pierre Pire, Curé-Doyen Unité Pastorale Notre-Dame des Ponts aux Rives d’Outremeuse
    Intervenant: Georges Quenon, Pasteur EPUB Dinant – responsable de l’émissions Présence protestante EPUB

    LIEGE 2 – Mercredi 9 mai 19h30, Trocadéro Liège: 

    Projection privée et séance unique.
    Lien direct vers la billeterie: https://www.billetweb.fr/film-jesus-lenquete-trocadero
    ou à la librairie Siloé-CDD, rue des Prémontrés 40, 4000 Liège
    Modératrice: Sophie Delhalle, Master en Histoire ULiege et journaliste Cathobel / Dimanche Cathobel / RCF Liège
    Intervenant: Pasteur Salvatore Chiazza, Eglise Evangélique Nouvel Impact
    Intervenant: Abbé Olivier Windels, Responsable de la cathéchèse du diocèse de Liège

    NAMUR – Lundi 14 mai 19h30, Quai 22, UNamur

    Projection privée et séance unique.
    Lien direct vers la billeterie: https://www.billetweb.fr/film-jesus-lenquete-namur
    ou à la librairie Siloé, Rue du Séminaire, 11B, 5000 NAMUR, Tél. : 081/24.08.20
    Modérateur: à confirmer
    Intervenant: Abbé François Vanandruel, Curé Paroisse ste Julienne
    Intervenant: Pasteur Jean-Luc Ramanantombotsoa, EPUB Namur

    LA LOUVIERE – Dimanche 27 mai 18h00, Le Stuart 

    Projection privée et séance unique, sauf si la demande est telle …
    Lien direct vers la billeterie: https://www.billetweb.fr/film-jesus-lenquete-la-louviere
    Modérateur: à confirmer
    Intervenant: à confirmer
    Intervenant: à confirmer

    En partenariat avec les Eglise évangéliques et catholiques de La Louvière.

  • La video de la Marche pour la Vie à Bruxelles

    IMPRIMER

  • Marche pour la Vie : une couverture médiatique très minimaliste

    IMPRIMER

    Une couverture médiatique minimaliste et qui insiste plus sur la présence de contre-manifestants que sur la marche elle-même... 

    Marche pour la vie à Bruxelles: une vingtaine de contre-manifestants interpellés

    BX1 Le collectif demande le retrait de l'avortement du code pénal, le renoncement au délai de réflexion obligatoire, l'abandon du projet de loi visant à octroyer une personnalité juridique aux enfants morts-nés et la gratuité de l'ensemble des moyens de contraception. “Imposer une semaine de grossesse à ...

    Plusieurs centaines de personnes marchent contre la sortie de l'avortement du code pénal
    Environ 800 personnes selon l'estimation de la police de Bruxelles-Ixelles en début d'événement et 2.000 selon les organisateurs, ont participé dimanche après-midi, à la 9e édition de la «marche pour la vie» à Bruxelles. La marche est partie du Mont des Arts à 15h pour se terminer vers 17h sur la ...
     
    -  Plusieurs centaines de personnes manifestent "pour la vie" au Mont des Arts
    Ce dimanche après-midi, plusieurs centaines de personnes étaient réunies pour une manifestation "pour la vie" au Mont des Arts à Bruxelles. Selon la police, ils seraient environ 800 à avoir pris part à l'événement, 2000 selon les organisateurs de la marche. Les manifestants militent contre l'avortement ...
     
    Et, comme nous le disait un de nos amis : "Les spécialistes de la communication savent que ce qui fait le succès d’une manifestation dans une société comme la nôtre, ce n’est ni le nombre de participants ni les bons arguments.  C’est avant tout la couverture médiatique qui compte.  Or, on a pu constater en Belgique que dans le cas de la marche pour la Vie, les voix médiatiques étaient majoritairement en faveur du « droit à l’avortement », ce qui n’est pas étonnant lorsqu’on connaît les tendances de nos journaux, de nos chaînes TV et radio.  Et depuis que certains jeunes se dévouent et consacrent beaucoup d’énergie à l’organisation de la marche, le « droit à l’avortement » et les arguments fallacieux en sa faveur reçoivent une publicité accrue…  Ces derniers jours, on a pu s’en rendre compte en regardant le JT de la RTBF : on annonce que 3 sondés (belges) sur 4 trouvent que l’avortement est en droit. Même si les chiffres sont gonflés (ils viennent du CAL), cela ne diminue en rien leur impact sur l’opinion publique. Sans parler des innombrables débats télévisés où les partisans du « droit à l’avortement » ont le plus long temps de parole et l’appui du modérateur… Même un grand nombre de ceux qui se disent catholiques se sont laissé influencer par cette campagne mensongère qui, depuis la première marche pour la Vie en Belgique, a pris une ampleur sans précédent."
  • 2000 personnes ont participé à neuvième édition de la Marche pour la Vie à Bruxelles

    IMPRIMER

    2000 personnes ont défilé paisiblement et en silence dans les rues de Bruxelles par respect pour la vie humaine.

    Ils ont marché pour la Vie !

    La neuvieme édition de la Marche pour la vie a connu un grand succès! La Marche pour la Vie rappelle que le développement de la vie humaine est marqué par la continuité. L’embryon et le fœtus humain ont besoin d’une protection d’autant plus forte qu’ils dépendent du sein maternel pour grandir. Ainsi, la viabilité du fœtus humain n’est pas un critère pour reconnaître qu’il est l’un des nôtres et mérite d’être protégé.

    Il en va de même pour les enfants atteints d’une trisomie. Leur vie enrichit la société. La première intervenante a témoigné de la richesse de vivre avec un frère trisomique. Elle a expliqué qu’en effet, la trisomie faisait peur, mais qu’elle était source de beaucoup de joie.

    La Marche pour la Vie appuie aussi sur le respect pour les gens en fin de vie. Provoquer la mort d’un être humain blesse. Les personnes seules et en fin de vie ont besoin d’être aimées et accompagnées. Leur disparition blesse toute la société.

    En début de Marche, le Dr Chantal Kortmann a parlé de  l’importance de la commission de contrôle, dans laquelle elle siège. Connaître les chiffres et les causes de l’avortement est important !

    Après une marche  sans incident majeur, sauf une dizaine de contremanifestants, les 2000 marcheurs sont arrivés au palais de Justice où ils ont déposé une rose et écrit un message d’espoir et d’amour sur une fresque.

    Le dernier intervenant du jour était Émile Duport, le fondateur du mouvement français des survivants. Il a rappelé l’importance de l’engagement. Que les femmes qui ont avorté souffrent et qu’on doit être plus à l’écoute et les soutenir plus. 

    Avant la dispersion, le rendez-vous pour la prochaine édition a été fixé au 31 mars 2019.
     

    Site : www.marchforlife.be

    Facebook : https://www.facebook.com/MarchforLifeBrussels

  • Dimanche 22 avril, 15H30 : neuvième Marche pour la Vie - Mont des Arts

    IMPRIMER

    Dimanche 22 avril - neuvième Marche pour la Vie - Mont des Arts

    Dimanche, Marche pour la Vie !




    Ce dimanche 22 avril aura lieu la neuvième édition de la Marche pour la Vie.
     
    Est-il encore possible d’oser le dialogue autour de la question de l’avortement ? Le pluralisme et la démocratie ne sont-ils pas à ce prix ?

    Convaincus de l'importance de parler des questions éthiques autour de la fin de vie et de l'avortement, loin de de tout cadre idéologique, les organisateurs de la Marche pour la Vie, un groupe d’étudiants et de jeunes professionnels, interpellent tous les citoyens.

    En réponse aux propos agressifs qui s’expriment trop souvent dans la sphère publique, la Marche pour la Vie invite chacun à marcher paisiblement et en silencepour demander un réel questionnement sur les questions éthiques touchant à la vie, de la conception à la mort naturelle.

    Sont-ils voués à disparaitre? ” C'est la question que les organisateurs posent au monde. Ils, ce sont l'enfant avec un handicap, l'embryon dans le ventre de sa mère, la personne en fin de vie... 
    Alors qu'on peut - à raison ! - facilement mobiliser pour les animaux en voie de disparition, ce n'est pas si simple pour les êtres humains. Les parents d'un enfant avec un handicap se heurtent souvent à beaucoup d'incompréhension et de difficultés. Les mères qui tombent enceinte alors qu'elles se trouvent dans une situation précaire ne sont pas assez soutenues ne serait-ce que financièrement et psychologiquement. Les personnes en fin de vie sont submergées de soucis financiers et de sentiments d'être un poids.

    Cela doit changer. Notre société doit être une place où tout le monde a sa place. Et où la valeur de chaque être humain, de sa conception à la mort naturelle, n'est plus niée. La Marche pour la Vie veut plus de soutien financier pour les parents d'un enfant avec un handicap, pour les soins palliatifs et pour les femmes qui gardent leur enfant malgré leur situation précaire. La Marche pour la Vie veut également que ces femmes soient soutenues et qu'elles soient mises au courant des alternatives à l'avortement.

    Un des speakers de cette année sera Émile Duport qui a lancé le mouvement des "Survivants" en France.
     
    Le rendez-vous est donné à 15 heures 30 au Mont des Arts. Le cortège se dirigera ensuite vers le Palais de Justice où les marcheurs seront invités à déposer une rose au pied des marches en hommage. Ils pourront ensuite écrire un message d'espoir et d'amour sur un grand panneau blanc. La foule se dispersera enfin après quelques interventions.

    Mail: communication@marchforlife.be
    Site : www.marchforlife.be
    Facebook : https://www.facebook.com/MarchforLifeBrussels

  • Constance du Bus présente la Marche pour la Vie sur cathobel

    IMPRIMER

    De cathobel.be :

    AUDIO – En débat: La marche pour la vie

    Emission diffusée le jeudi 29 mars 2018 à 11h sur RCF.

    Constance du Bus est la porte-parole de la marche pour la vie qui se déroule ce dimanche 22 avril, à Bruxelles. Elle nous parle de son combat.

    Présentation: Jean-Jacques-Durré & Hervé Gérard

  • Bruxelles, 24 avril : Philo à Bruxelles avec Stéphane Mercier (Dieu, son essence, sa nature)

    IMPRIMER

    Sans titre.jpg

  • A Bruxelles, le dimanche 22 avril : la Belgique en marche pour la Vie

    IMPRIMER

    Chaque année, des milliers de personnes marchent dans le monde entier pour défendre les valeurs de la Vie, et sa protection depuis la conception de l’être humain jusqu’à sa mort naturelle.

    La 9ème édition de la Marche pour la Vie aura lieu à Bruxelles le 22 avril 2018, à 15H, du Mont des Arts au Palais de Justice. Nous vous espérons nombreux !

    Cette année, nous marcherons spécialement pour que toutes les personnes fragiles à qui on préfère enlever la vie plutôt que de leur offrir l’amour et les soins dont elles ont besoin, soient protégées et accueillies dans une société solidaire et bienveillante. Nous serons là pour défendre la dignité de toute vie humaine et pour montrer que différence rime avec richesse et non avec problème !

    Nous marcherons aussi en soutien aux personnes et associations qui œuvrent pour la protection de la Vie, qui proposent des alternatives à l’avortement, qui assistent les mères en détresse et leurs familles, et qui accompagnent les personnes en fin de vie jusqu’à leur mort naturelle.

    Contact : communication@marchforlife.be

  • La Marche pour la Vie, une initiative et une organisation de jeunes qui réunit toujours plus de jeunes

    IMPRIMER

    D'Antoine Pasquier sur le site de l'hebdomadaire Famille Chrétienne :

    En Belgique, « La Marche pour la vie étonne parce qu’elle est jeune »

    MFL

    Marche pour la vie en Belgique ©DR

    En Belgique, la prochaine Marche pour la vie se déroulera le 22 avril à Bruxelles. L’événement aura pour mot d’ordre « Sont-ils voués à disparaître ? » et alertera sur le développement progressif de l’eugénisme. Entretien avec sa porte-parole, Constance du Bus.

    La prochaine Marche pour la vie se déroule le 22 avril en Belgique. Cette édition 2018 porte-t-elle sur un thème en particulier ? Quel est son mot d’ordre ?

    Cette année, nous tirons la sonnette d’alarme de l’eugénisme qui s’installe progressivement dans notre société. « Sont-ils voués à disparaître ? ». C’est ainsi que s’intitule l’affiche de l’édition 2018, illustrée par les visages de personnes menacées par l’avortement (comme les enfants à naître chez qui est détecté un handicap) et par l’euthanasie (comme les personnes âgées, ou celles en grande souffrance physique ou psychologique). Le message souligne aussi le paradoxe qu’il peut y avoir à vouloir sauver les espèces animales en voie de disparition quand des catégories entières de l’espèce humaine sont éliminées par toutes ces pratiques portant atteinte à la vie humaine. On pense bien sûr aux questions soulevées dans l’actualité de cette année, par rapport à l’utilisation du nouveau dépistage prénatal non invasif (DPNI), promu pour dépister plus systématiquement certains handicaps et ouvrant la porte à encore davantage d’avortements. On pense aussi aux débats sur l’euthanasie pour « fatigue de vie » ou « vie accomplie », soi-disant souhaitée par 7 Belges sur 10 selon certaines enquêtes. La situation est très grave : notre société s’embarque dans un tri sélectif des êtres humains en fonction de leurs caractéristiques génétiques ou de leurs circonstances de vie. Le problème est que cela passe sous le vocable de liberté, de disposition de son corps ou de sa vie… Alors que c’est un signe de détresse profonde. Il faut réagir en tant que citoyen, par solidarité, devant tant de dévalorisation de l’humain.

    Lire la suite

  • Festival de Cannes : le film consacré au pape François sera présenté hors compétition

    IMPRIMER

    Non, ce n’est pas un poisson d’avril : le film de Wim Wenders, où le pape François joue son propre rôle, sera projeté hors compétition au prochain Festival de Cannes, un dimanche, selon les organisateurs. Lu sur le site « Aleteia » :

    « Le documentaire du cinéaste allemand Wim Wenders intitulé Pape François : un homme de parole, sera projeté hors compétition lors du Festival de Cannes 2018, a annoncé le site du Festival le 12 avril 2018. Le film sera présenté en avant-première lors d’une séance spéciale, « un dimanche », selon les organisateurs, probablement le 13 mai puisque la 71e édition du Festival international du film se déroulera du 8 au 19 mai.

    Ce film, le premier de l’histoire à être directement tourné avec un souverain pontife en exercice, et avec des séquences tournées spécialement, sortira en Italie le 18 mai. En France, il sortira sur les écrans le 12 septembre prochain. Ce documentaire coréalisé par le Vatican est « plus qu’une biographie ou un documentaire, c’est un voyage initiatique dans l’univers du pape François », précise Universal qui commercialise le film.

    La bande annonce du film avait été diffusée début mars à l’occasion des cinq ans du pontificat du pape François. Le film « s’articule autour des idées du message du Pape, afin de présenter son travail ainsi que les réformes et les réponses qu’il propose face à des questions aussi universelles que la mort, la justice sociale, l’immigration, l’écologie, l’inégalité de revenus, le matérialisme ou le rôle de la famille ».

    Ref. Le film où le pape François joue son propre rôle projeté au Festival de Cannes

    Selon Aleteia  « les internautes ont ironisé une partie de la journée sur l’éventuelle venue du Saint-Père sur la Croisette à cette occasion. Ce qui est certain, c’est que cette édition sera marquée par une singulière initiative des organisateurs:l’interdiction des selfies », sans doute pour ne pas faire concurrence au film lui-même.

    JPSC

  • Bruxelles, 20 avril : conférence de Stéphane Mercier "Résister à la prostitution du langage"

    IMPRIMER

    Sans titre.jpg