Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Films - Page 5

  • « Si la communion spirituelle est possible pour les divorcés remariés alors pourquoi pas la communion sacramentelle ? ».

    IMPRIMER

    6a00d83451619c69e2017d4187ea3a970c (1).jpgLe Cardinal Marc Ouellet, Préfet de la Congrégation pour les Evêques, a publié un article en deux parties le 11 juillet sur le site de la Conférence des évêques d'Italie (partie 1 et partie 2). Ce texte est une réponse à la question posée au n. 53 du Rapport final du Synode extraordinaire des Evêques qui s’est tenu l’année dernière sur le thème « Les défis pastoraux sur la Famille dans le contexte de l’Évangélisation » :

    « Si la communion spirituelle est possible pour les divorcés remariés alors pourquoi pas la communion sacramentelle ? ».

    Extrait du texte intégral publié par « Le Salon Beige » :

    […] La position de l’Église catholique à l’égard des personnes divorcées et remariées face à la communion eucharistique demeure toutefois claire et constante dans la tradition même si leur situation irrégulière n’empêche pas la communion spirituelle au sacrement. Avant même le Concile Vatican II, un commentateur de saint Thomas d’Aquin évoquait leur cas en ces termes: « Le pasteur miséricordieux devra leur enseigner l’importance et l’efficacité de la communion in voto pour procurer des grâces eucharistiques. » Il précisait ainsi l’enseignement de saint Thomas qui parle équivalemment de communion in voto et de « communion spirituelle » :

    Elle est spirituelle parce qu’elle fait atteindre la res du sacrement (l’effet), mais elle est elle-même sacramentelle parce qu’elle fait atteindre cette res (union au Christ) par un votum (désir) dont l’objet propre est le sacramentum(manducation) lui-même bien que sa réalisation rituelle soit actuellement impossible.

    La raison profonde de la discipline de l’Église vient du lien très intime entre l’alliance conjugale et la signification nuptiale de la communion eucharistique : « le lien conjugal est intrinsèquement relié à l’unité eucharistique entre le Christ époux et l’Église épouse » (SC, 27, cf. Ep. 5, 31-32). Cette affirmation de l’Exhortation apostolique Sacramentum caritatis assume l’approfondissement théologique de saint Jean-Paul II sur le mariage et dans le cas des divorcés remariés reconfirme la pratique pastorale de l’Église « parce que leur état et leur condition de vie contredisent objectivement l’union d’amour entre le Christ et l’Église, qui est signifiée et mise en œuvre dans l’Eucharistie » (SC, 29).

    Lire la suite

  • Bruxelles, Cinéma Aventure, 4 septembre : M et le 3e secret

    IMPRIMER

    M3secret.png

     cliquer sur l'image pour l'agrandir

    ​​Le film est diffusé en avant-première à BRUXELLES avec présence du
    réalisateur, Pierre Barnérias, au cinéma Aventure ce vendredi 4 septembre à
    19h.
    Il est sous-titré en néerlandais.
    Bande-annonce: https://www.youtube.com/watch?v=79hikZ9pNUM
     


    Cinéma AVENTURE
    Galerie du Centre Bloc II
    rue des Fripiers 57
    1000 Bruxelles

    Centrumgalerij Blok II
    Kleerkopersstraat 57
    1000 Brussel

    http://www.cinema-aventure.be/
     

    http://msecret-lefilm.com/
     

    L'évènement facebook: https://www.facebook.com/events/112258452460941/
  • La vie du Padre Pio en DVD

    IMPRIMER
    L3700000251514.jpgLa vie d'un des plus grands saints du XXe siècle est enfin disponible en version française en DVD.
    Padre Pio est un film réalisé par Carlo Carlei (2 épisodes d'1h40 chacun), avec Sergio Castellito (doublé par Michael Lonsdale) et Jürgen Prochnow.

    La bande-annonce est ici.

    Vous pouvez commander le DVD .

    Présentation  (source) :

    La vie d'un des plus grands saints du XXe siècle La nuit du 22 septembre 1968 un visiteur apostolique frappe à la porte du couvent de San Giovanni Rotondo en Italie. Il veut avoir un dernier entretien avec le Padre Pio. Convaincu de la supercherie autour des miracles attribués au vieux moine stigmatisé, il espère obtenir du capucin à l'agonie une ultime confession qui révélerait au grand jour la vérité. Padre Pio consent à lui raconter sa vie..   

    Padre Pio, capucin et prêtre italien, est né le 25 mai 1887 à Pietrelcina et mort le 23septembre 1968 à San Giovanni Rotondo. Ce saint François d'Assise du XXe siècle est connu pour être le premier prêtre stigmatisé. De nombreuses guérisons miraculeuses lui sont attribuées et des foules considérables de pèlerins accourent du monde entier pour se confesser à lui et implorer son aide (il avait en particulier le don de lire dans les âmes). Toute cette effervescence et la manne financière qui l'accompagne suscitent convoitises et controverses au sein même de l'Église, et lui vaudront d'être à plusieurs reprises persécuté et limité dans son sacerdoce. En 1956, il ouvre à San Giovanni Rotondo l'hôpital de la Casa Sollievo della Sofferenza (Maison du Soulagement de la Souffrance). Il a été canonisé par le pape Jean-Paul II le 16 juin 2002. 

    Prix du Public 2001 au Festival du Cinéma Italien de Los Angeles. 

    Durée : 2 x 100 minutes.

  • Un film a promouvoir : Christina Noble

    IMPRIMER

    De KTO :

    UN COEUR QUI éCOUTE
    Christina Noble - Au chevet des enfants des rues

    Diffusé le 18/05/2015 / Durée 30 mn

    De passage en France, Christina Noble vient exceptionnellement raconter son histoire qui a donné lieu à la réalisation du film éponyme "Christina Noble" en salle le 20 mai. Récompensé par des prix internationaux pour l'ampleur de l'aide qu'elle a accordé à des centaines de milliers d'enfants vietnamiens et mongols, la fondatrice de la Christina Noble Children's Foundation revient sur son enfance et sur ce qui l'a conduit à se rendre un jour au Vietnam pour se consacrer au jeunes déshérités vietnamiens. Un destin incroyable d'une Irlandaise dont la foi à soulever les montagnes lui a permis de surmonter les grandes souffrances de son enfance et les nombreuses difficultés à traverser pour sauver ces enfants de la misère.

    Du site du Diocèse de Namur :

    Un film sur la vie de Christina Noble projeté près de chez vous

    L'équipe de SAJE sortira le 20 mai prochain le film qui a pour titre Christina Noble. Un film qui relate l'histoire d'une Irlandaise dont la foi va l'aider à sauver des centaines de milliers d'enfants du Vietnam. Si vous souhaitez organiser une projection de ce très beau film près de chez vous, c'est possible.


    La société SAJE Prod qui est à l'origine de la diffusion des DVD Don Bosco, Jean XXIII, Marthe Robin et d'autres, mais aussi de la projection en France et en Belgique de Cristeros, voudrait pouvoir projeter également le film Christina Noble.

    C’est un film très touchant, basé sur une histoire vraie édifiante, celle d’une Irlandaise dont la foi à déplacer les montagnes a permis de sauver des centaines de milliers d’enfants des rues au Vietnam.

    Pour y arriver, cette société a besoin de relais, tout d'abord pour informer de l'existence de ce film, mais aussi pour récolter des demandes de diffusion de celui-ci afin de montrer (preuves à l'appui) auprès des salles de cinéma, qu'il y a une réelle demande du public pour le voir.

    Sur le site, il y a donc un lien pour s'inscrire afin de demander que le film soit projeté proche de chez vous : www.christinanoble.fr/je-veux-voir-le-film-pres-de-chez-moi.html

    Liens utiles :
    Site du film : http://www.christinanoble.fr/
    Allo CINE : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=228683.html
    FACEBOOK : https://www.facebook.com/filmchristinanoble?ref=bookmarks

  • Bruxelles, "aux Minimes", 8 mai : fête de sainte Jeanne d'Arc

    IMPRIMER

    Sans titre.png

     

  • La Passion du Christ (le film de Mel Gibson)

    IMPRIMER

    Lire la suite

  • Le film "L'Apôtre" projeté à Herstal ce dimanche 22 mars

    IMPRIMER

    Sans titre.png

    Sans titre2.png

    http://www.lefigaro.fr/cinema/2015/01/16/03002-20150116ARTFIG00294-cheyenne-carron-l-apotre-est-un-film-de-paix.php

  • "Shades of Truth" : la réalisatrice du film sur Pie XII répond aux critiques

    IMPRIMER

    Locandina-Shades-Of-Truth.jpgDe Zenit.org :

    Film sur Pie XII : "Shades of Truth", un succès avant même sa sortie en salle

    La réalisatrice des "Ombres de vérité" répond aux critiques

    Antonio Gaspari

    Le film "Shades of Truth", "Ombres de vérité", écrit et réalisé par Liana Marabini a été présenté à Rome le 2 mars. Il est produit par Condor Pictures.

    Des acteurs d’exception, parmi lesquels Christophe Lambert, Marie-Christine Barrault, Giancarlo Giannini, Remo Girone, Gedeon Burkhard, David Wall, pour un film qui sera présenté hors concours, à l’occasion du Festival de Cannes et pendant les dix jours de la Rencontre mondiale des familles, en septembre 2015, à Philadelphie (Etats-Unis).

    Le film raconte l’histoire d’un journaliste chargé de mener une enquête sur Pie XII. Très sceptique et critique au début,  il rencontre des témoins qui vont peu à peu remettre sa thèse en question. Au cours des différentes rencontres avec des personnes qui ont survécu à l’holocauste, ou avec leurs enfants, l’enquêteur découvre que Pie XII n’a pas été un pape craintif qui n’aurait pas réussi à s’opposer à Hitler, mais qu’il a réellement réussi à sauver des centaines de milliers de juifs des chambres à gaz.

    Devant les réactions à la projection du film ont été vives, parfois critiques et polémiques, mais parfois aussi très élogieuses, ZENIT a rencontré la réalisatrice, Liana Marabini.

    Zenit - Les réactions à la projection du film ont été variées. Certaines sont très positives, d’autres neutres et quelques-unes très négatives. Vous y attendiez-vous ?

    Liana Marabini - Oui, je m’y attendais. C’est un sujet très controversé et il est normal que les réactions soient de toutes sortes. Personne ne peut être assez ingénu pour penser que les avis seront unanimes. Le but du film est de faire parler de Pie XII et des injustices qu’il a subies et qu’il subit encore, en apportant des preuves étayées : non pas des preuves inédites, mais une sélection de celles qui existent déjà et il y en a énormément. Le film a été pensé non comme un monument historique mais comme une fenêtre ouverte sur une période controversée et il donne un espace pour permettre d’approfondir le sujet. Pie XII est le personnage le plus incompris du XXème siècle, alors c’est bien de chercher à expliquer un peu les choses, surtout le pourquoi de son silence.

    Il ne faut pas ensevelir le pape Pacelli sous les cendres de l’oubli que l’histoire accumule parfois sur les choses et sur les personnes.

    Lire la suite

  • Cent films chrétiens à voir

    IMPRIMER

    Des épopées bibliques, aux vies de saints, en passant par les grands films comportant des valeurs chrétiennes, voici 100 films chrétiens à voir, en famille ou avec vos grands adolescents. Puissant moyen d'évangélisation, le cinéma chrétien est l'occasion de se laisser toucher par la présence de Dieu à l’œuvre dans le monde et dans nos vies.

    c'est ici, sur Famille Chrétienne

  • Pie XII, un "Schindler du Vatican" ?

    IMPRIMER

    Shades-of-truth.jpg(Source : Zenit.org)

    "Ombres de vérité", un film sur l'action de Pie XII en faveur des juifs

    Une enquête historique sur "le Schindler du Vatican"

    Federico Cenci

     - Le film-enquête « Shades of Truth » (Ombres de vérité), sur l'action de Pie XII en faveur des juifs pendant la shoah, a été projeté en avant-première à l’Institut « Maria Bambina » de Rome, le 2 mars 2015, jour anniversaire de sa naissance et de son élection comme pape.

     

    Réalisé par l'historienne Liana Marabini, il sera présenté en mai au Festival de Cannes, et en septembre à Philadelphie, lors de la VIIIème Rencontre mondiale des familles à laquelle participera le pape François.

    Lire la suite

  • Un film consacré au Professeur Jérôme Lejeune

    IMPRIMER

    De Liberté Politique

    Aloest Productions annonce la sortie d'un film de François Lespès consacré au découvreur de la trisomie 21, "Jérôme Lejeune, aux plus petits d'entre les miens", Voici le premier teaser du film, qui sera bientôt diffusé par KTO. Le documentaire, disponible en avril prochain, est en prévente sur Aloest-Boutique.

     
    Détails :
    Documentaire de 68 minutes réalisé par François Lespés.
    Production : Aloest Productions
    Langues : version française, version anglaise
    Documentaire de 68 minutes réalisé par François Lespés.
    Production : Aloest Productions
    Langues : version française, version anglaise
    Sortie DVD le 30 avril 2015 / En prévente dès maintenant 

    Synopsis :

    Médecin, chercheur en génétique, Jérôme Lejeune acquiert une renommée internationale grâce à sa découverte de la Trisomie 21, avec l’équipe du professeur Turpin, en 1958.

    Avec cette découverte, il veut changer profondément le regard posé sur les enfants trisomiques, qui affluent par centaines à sa consultation, et n’a qu’une obsession : pouvoir un jour trouver des traitements.

     

    En 1969, l’ascension fulgurante de ce jeune scientifique va pourtant être stoppée en plein vol.

    Alors qu’il reçoit à San Francisco le Prix William Allen, la plus haute distinction en génétique, il prononce un discours défendant la dignité humaine des embryons, provoquant un véritable séisme dans la sphère scientifique. Depuis quelque temps, il a pris en effet conscience que sa découverte, en ouvrant la porte à l’avortement des embryons souffrant d’anomalies génétiques, allait être utilisée contre ses convictions.


    Qui était Jérôme Lejeune ? Un géant de la Science ou un idéologue religieux ? Comment est-il passé aux yeux du monde, de l’un à l’autre ? Aujourd’hui, où en est la recherche sur la Trisomie 21 dans laquelle il avait mis tant d’espoir ?


    20 ans après sa mort, le réalisateur François Lespés s’interroge sur ce personnage au destin inattendu, cette personnalité complexe qui heurte encore aujourd'hui. De Paris à Indianapolis, des amis aux confrères, des soutiens aux détracteurs, Jérôme Lejeune aux plus petits d’entre les miensmène l'enquête sur l'homme de science et de convictions.
  • « Invincible », l’histoire inspirante d’un héros de guerre chrétien en film

    IMPRIMER

    On sait qu'Invincible a été projeté au Vatican et que le pape françois a reçu en audience la réalisatrice de ce film, Angelina Jolie. Le site de Nouvelles de France présente le film:

    zamperini-vrai-et-acteur-600x435.png

     

     

     

     

    Jack O’Connell joue le rôle de Louis Zamperini (en noir et blanc) dans le film d’Angelina Jolie

     

     

     

    « Invincible », l’histoire inspirante d’un héros de guerre chrétien en film

    Pour comprendre la valeur du dépassement de soi, du patriotisme et de la foi chrétienne, il faut voir l’exemple d’hommes qui en ont vécu. Pour notre siècle, la vie de Louis Zamperini constitue l’un des témoignages les plus puissants.

    L’histoire vraie de cet athlète américain a fait l’objet d’un film réalisé par Angelina Jolie : « Unbroken », traduit très approximativement par « Invincible » en français. La réalisatrice a même été au Vatican le 8 janvier pour présenter son œuvre au Pape. Durant la projection dans la Casina Pio IV, le fils de Louis Zamperini, Luke Zamperini, était présent. Louis Zamperini est décédé il y a quelques mois à l’âge de 97 ans. Le film se base sur sa biographie écrite par Laura Hillenbrand, traduite en français sous le titre « Invincible, une histoire de survie et de rédemption ».

    De délinquant à champion d’athlétisme

    Louis Zamperini est né le 26 janvier 1917 aux Etats-Unis dans une famille d’immigrés italiens. Il a une enfance de délinquant, au désespoir de ses parents. Néanmoins, son grand-frère Pete lui découvre à 15 ans un talent pour courir, et décide de l’entraîner. Louis, bien que réticent au début, se soumet aux entraînements et participe à des courses officielles, quittant du même coup la délinquance. Grâce à ses efforts et son talent, il gagne des courses et bat de nombreux records. En 1934, il bat en 4 minutes et 21 secondes le record national lycéen du mile, un record qui tiendra 18 ans. Cette performance exceptionnelle lui permet de participer, à seulement 19 ans, aux Jeux Olympiques de Berlin en 1936. Il court le 5000 mètres, finit 8e mais en terminant le dernier tour en seulement 56 secondes, il explose la marque précédente de 69 secondes. Il rencontre Adolf Hitler : « Ah, vous êtes le garçon qui finit vite », lui dit-il. De retour aux Etats-Unis, il continue sa progression. Dans une course durant laquelle des concurrents lui donnent des coups avec leurs coudes et leurs chaussures cloutées, il finit premier en battant le record national étudiant du mile en 4 minutes et 8 secondes (qui tiendra 15 ans), les tibias et les orteils ensanglantés et une côte fêlée. C’est le 5e mile le plus rapide de l’histoire. Il se prépare pour les Jeux Olympiques de Tokyo de 1940, il est grand favori pour la victoire olympique.

    Lire la suite sur Nouvelles de France