Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rouvrir les commentaires sur belgicatho ? Qu'en pensez-vous ?

IMPRIMER

Des amis déplorent qu'il ne soit plus possible de s'exprimer sous les posts publiés sur belgicatho.

Qu'en pensez-vous?

Publiez votre avis en commentaire ci-dessous.

Commentaires

  • Personnellement, j'en serais ravi!

  • Pour.

    Vous pouvez vous faire aider pour la modération, si c'était ça le problème à l'origine de la suppression des commentaires; Comme ça, on ne publiera pas tout et n'importe quoi.

  • Les commentaires sont utiles à plusieurs égards

    1. Ils permettent aux auteurs de recevoir des retours sur leurs publications

    2. Ils donnent un espace de complément d'information venu de lecteur ayant une compétence ou un accès à ces apports additionnels

    3. Ils permettent des échanges fructueux entre lecteurs

    Mais il y a les écueils

    1. Il faut les modérer, donc les lires tous

    2. Certains commentaires donnent lieu à des débats stériles en forme de ping pong

    3. Des raccourcis simplificateurs tournent en caricature. C'est la difficulté du forum : des paroles sous forme d'écrits...

    Mais je pense que sur ce blog, les commentaires pourraient être maintenus pour certains posts. Ceci permettrait un compromis. Reste à savoir quels sont les posts qui les garderaient ouverts...

  • A priori, les commentaires sont une bonne chose.

    Pour quelle (s) raison (s) ont-ils été supprimés ? Surcharge de travail pour la modération ou décision de principe ?

  • Si vous avez le temps de tout lire, de tenir le rôle de modérateur (ce qui comprend également l'élimination des commentaires non pertinents) DANS LA DUREE, alors OK. Sinon, ne le faites pas, ça finit toujours par déraper.

  • Je souhaiterais que les commentaires redeviennent possibles. Diverses raisons : lire tantôt une précision ou un complément bienvenu, tantôt un commentaire pertinent, tantôt un avis contradictoire motivé. Peut-être aussi s’apercevoir qu’on n’est quand même pas tout seul à penser et agir de telle ou telle façon. Revers à la médaille : des commentaires stupides, ou mal intentionnés, ou vides de tout réel contenu. Mais ceux-là, le lecteur intéressé les traitera pour ce qu'ils sont et devraient être : nuls et non avenus.

  • Oui c'est à souhaité que le lecteur puisse s'exprimer....Et même souhaitable pour la santé de toute communauté...même l' Eglise! Merci

  • je suis assez pour remettre les commentaires ouverts, mais admet que bien des commentaires m'avaient plus que gêné, tant certains étaient fort déplacés par leur impertinence voire leur inexactitude. En ce sens j'ai repéré une signature

  • Ayant souvent été choquée par le passé par le manque de nuances et de charité de beaucoup de commentaires, je serais mal à l'aise qu'ils réapparaissent sans un tri préalable au sujet de leur pertinence et de leur valeur-ajoutée. Merci pour votre travail d'information et votre diffusion de l'enseignement de l'Eglise.

  • Bonjour, vous pouvez aussi modérer les commentaires en amont avant publication et ainsi ne retenir que ceux qui commentent utilement l'article publié.

  • Pour soulager la modération, il est possible de ne relire que les commentaires provoquant une réaction d'opposition.

  • Bonjour,

    Pour les diverses raisons exprimées dans les commentaires précédents, je suis pour la possibilité de commenter les articles de belgicatho.
    Concernant, les commentaires déplacés ou inintéressants, ils étaient par le passé assez rares.

    En tous cas, que cela ne vous empêche de continuer votre travail de qualité.

    Cordialement,

    Francis Willems

  • Je serais très heureux que les commentaires soient rétablis. Certains d'entre eux peuvent manquer de pertinence ou de moderation
    cela permet aux fidèles chretiens de s'exprimer, et connaître leurs sentiments est précieux

  • le risque de dérapage et de propos durs et parfois outranciers est réel, surtout en période de divisions au sein même de l'Eglise . Il faudrait en tous cas les éviter et appeler à des commentaires exprimés dans un langage respectueux et respectable, ce qui n'exclut pas la clarté des propos.
    je serais donc favorable, moyennant cette réserve et en insistant pour limiter les prises de position à 10 ou 20 lignes si on veut qu'elles soient lues.

  • S'ouvrir aux commentaire, y compris les plus critiques, c'est progresser dans l'ouverture d'esprit... A bon entendeur...

  • OUI aux vrais commentateurs, constructifs, intelligents, soucieux du bien commun.
    On peut ne pas être d'accord, mais toujours argumenter et dans la courtoisie. (Ce qui est une chose relativement rare.)

    NON aux obsédés, aux idéologues, aux militants de mauvaise foi, aux psychopathes...

    Une sélection préalable des commentaires est souhaitable. Mais c'est un gros travail. Et les grincheux "censurés" (grrrr) ne vont pas manquer de venir pleurnicher, donner des leçons de tolérance et gna gna gna, bref, infester l'ambiance.

    Il y a a déjà un, ce me semble, dans les commentaires qui précèdent.

  • Je pense que ce sont des situations propres à ce genre d échanges...le tout est de demander à la personne concernée de changer de ton.....et si récidive....lui supprimer l accès....mais ces gens sont rares....on retrouve ce problème sur FB.....aussi.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel