Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ciel ! Des prêtres en soutane !

IMPRIMER

Vu sur le site de France Bleu :

Les nouveaux curés de Brive portent la soutane

La soutane avait pratiquement totalement disparue. Elle réapparaît aujourd'hui surtout portée par les jeunes prêtres

La soutane avait pratiquement totalement disparu. Elle réapparaît aujourd'hui surtout portée par les jeunes prêtres © Maxppp - P. Deliss/picture-alliance/godong/Newscom

Des prêtres en soutane en Corrèze ! Dans quelques jours, trois prêtres de la Communauté Saint-Martin doivent arriver dans le diocèse de Tulle. Cette communauté qui forme des jeunes prêtres est souvent montrée du doigt pour son côté très conservateur.

La Communauté Saint-Martin est basée dans l'abbaye d'Evron en Mayenne. Elle forme des prêtres, une centaine chaque année, qui sont envoyés ensuite dans les départements pour suppléer l'absence localement de curés. Une congrégation certes reconnue par le Saint-Siège mais qui montre un visage très conservateur de l'Eglise, pour ne pas dire traditionaliste. Les prêtres notamment portent la soutane, et chantent des chants grégoriens en latin durant les messes. C'est l'évêque du diocèse de Tulle qui a fait appel à cette communauté. Et monseigneur Francis Bestion n'est pas du tout gêné par cet aspect. "Bien sûr ils portent la soutane. Mais il ne la portent pas pour revendiquer quelque chose. Ce n'est pas un  étendard".

L'habit fait le moine

Et les fidèles en Corrèze n'ont visiblement pas peur de l'arrivée de ces prêtres. "On en a tous besoin pour se sentir en communauté. C'est à ça que sert leur soutane" précise Clotilde Leménager, présidente de l'Association Familiale Catholique de la Corrèze. Monseigneur Bestion espère même que ces prêtres en soutane susciteront des vocations grâce à leur jeunesse. _"Les jeunes ne voient pas de jeunes prêtres pour pouvoir s'identifier à eux et comme nous quand nous étions jeunes se dire : pourquoi pas faire comme eux ?"

"Qu'ils se montrent ouverts"

Il n'y a que des fidèles plus âgés pour émettre quelques réserves certes mesurées. "Tout dépend de l'enseignement qu'ils auront, dit Marie-Joseph Evrard, du Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement. Comme ils vont surtout intervenir auprès de jeunes, j'espère qu'ils se montreront ouverts". Les trois prêtres, plus un stagiaire de la communauté, seront affectés dès leur arrivée à l'espace missionnaire de Brive-la-Gaillarde.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel