Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Signature très contestée d'un accord entre la Chine et le Vatican

IMPRIMER

- De Vatican News :

- Commentaire de Sandro Magister :

- La réaction du cardinal Zen :

Le cardinal Zen appelle à la démission du card. Parolin...  (source)

Le cardinal Joseph Zen de Hong Kong appelle le secrétaire d’Etat du Vatican à démissionner suite à l’accord imminent du Saint-Siège avec la Chine qui, selon lui, est «une trahison incroyable».

Le secrétaire d'Etat, Pietro Parolin, considéré comme papabile, était le négociateur en chef de l'accord qui devrait être finalisé lorsqu'une délégation du Vatican se rendra en Chine à la fin du mois, selon AsiaNews.

Le magazine America a rapporté mardi qu'une source du Vatican a confirmé qu'une délégation de haut niveau du Saint-Siège se rendra dans la capitale chinoise pour la signature et qu'une date a déjà été fixée pour cet événement révolutionnaire.

Ce que l’on sait de l’accord, évoqué pour la première fois en février 2017, est que Pékin reconnaîtra le pape à la tête de l’Eglise catholique en Chine mais aura le dernier mot pour nommer les évêques, bien que le pape ait un droit de veto.

Le Vatican a accepté de reconnaître et de consacrer sept «évêques» illégitimes installés par l’Association patriotique catholique contrôlée par les communistes et que le Saint-Siège avait précédemment rejetés.

Le Vatican a également demandé, dans le cadre de l'accord, que deux évêques de l'église clandestine persécutée se retirent en faveur des «évêques» de l'église patriotique.

Le cardinal émérite Mgr Zen s'est toujours opposé avec acharnement à ce qui est salué dans certains cercles progressistes comme un accord historique qui rétablit les relations diplomatiques entre Pékin et le Saint-Siège après 70 ans.

«Ils jettent le troupeau dans la gueule des loups. C’est une trahison incroyable », a déclaré à Reuters l’évêque à la retraite de Hong Kong, âgé de 86 ans, dans une interview publiée jeudi.
La signature d’un accord avec le régime athée de Pékin sape la crédibilité du pape, a ajouté Zen.

L'accord intervient alors que le président Xi Jinping s'attaque impitoyablement à la liberté de religion. Pékin a publié le 1er février des règlements interdisant les activités religieuses non autorisées, interdisant aux enfants et aux membres du parti d'entrer dans les églises, des membres du clergé non-inscrits de services religieux et exigeant que «tous les sites religieux soient enregistrés».

"Les conséquences seront tragiques et durables, non seulement pour l'église en Chine, mais pour toute l'église car cela nuit à la crédibilité", a déclaré Mgr Zen à Reuters, ajoutant que Mgr Parolin, le plus haut diplomate du Vatican, ne semble pas avoir de respect pour la foi catholique.

«Je ne pense pas qu'il ait la foi. C'est juste un bon diplomate dans un sens très laïque et mondain », a déclaré Mgr Zen.

"Il devrait démissionner", a-t-il ajouté. «C’est un abandon total… Je n’ai pas d’autres mots."

La suite en anglais sur Lifesitenews :

https://www.lifesitenews.com/news/cdl.-zen-calls-for-vatican-secretary-of-state-parolin-to-resign-over-betray

Commentaires

  • Cet accord signé malgré les objections du Cardinal ZEN nousrappelle les déboires que l'Eglise a subis lors de l'affaire MINDZENTI (Hongrie )

    en vertu de l'accord voulu par le Cardinal Casaroli et qui eut pour effet de raviver la persécution dans les pays satellites.

    Voilà les catholiques chinois, les plus authentiques car martyrs en puissance, ceux de l'Eglise clandestine, vendus pour un accord parfaitement illusoire, d'autant plus que le pouvoir communiste est en train de détruire le premier sanctuaire marial de Chine et bien d'autres églises....

    C'est triste à pleurer car cela donne l'impression d'avoir livré nos frères chrétiens pour.... trente deniers !....

    Kyrie eleison !

    Guy Eliat

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel