Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Verviers : quand des donzelles affublées d'ornements liturgiques défilent dans l'église Saint-Remacle

IMPRIMER

Dans le cadre des Journées du Patrimoine, les 7 et 8 septembre dernier, on n'a rien trouvé de mieux, en l'église décanale Saint-Remacle de Verviers, que de faire défiler et danser des jeunes filles revêtues des anciens et précieux ornements liturgiques conservés dans les sacristies de cet édifice. Etait-ce vraiment la façon la plus indiquée et la plus respectueuse de ce patrimoine sacré que de recourir à ce type d'exhibition ? Poser la question, c'est semble-t-il y répondre. Et certains trouveront, non sans raisons, que cela s'apparente à de la profanation et/ou du sacrilège. Pour notre part, nous n'apprécions pas cette façon de traiter des éléments du patrimoine sacré et nous regrettons que le curé-doyen de la paroisse n'ait pas été plus vigilant. (Voir la video ci-dessous, plus particulièrement à la 1,25 minute)

Commentaires

  • C'est en effet ahurissant ! Cela en dit long sur la perte totale du sens du sacré chez les différents responsables de cette paroisse, au premier rang desquels le Curé-Doyen. Celui-ci n'a pas seulement "manqué de vigilance" mais il a clairement autorisé cette mascarade préparée de longue date.
    Il faut en effet savoir que le programme des Journées du Patrimoine se prépare des mois d'avance. Et d'autant plus dans le cas d'espèce que tout cela a nécessité des répétitions dans l'église qui a donc été profanée elle aussi. A-t-on seulement pensé à retirer le Saint-Sacrement?
    Il serait intéressant de connaître la position du Vicaire épiscopal en charge du temporel à l'évêché de Liège, lequel est connu pour donner volontiers son avis sur des "questions de société" via son blog….

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel