Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sainte-Sophie : le chagrin et la consternation du Conseil oecuménique des Eglises

IMPRIMER

D'Ara Toranian sur le site de Nouvelles d'Arménie Magazine

Sainte-Sophie : « Chagrin et consternation » du Conseil oecuménique des Eglises

11 juillet 2020

Le Conseil oecuménique des Eglises, qui réunit environ 350 églises chrétiennes, notamment protestantes et orthodoxes, a exprimé samedi son « chagrin et consternation » après la décision des autorités turques de transformer l’ex-basilique Sainte-Sophie d’Istanbul de musée en mosquée. Le secrétaire général par intérim du Conseil, le professeur Ioan Sauca, a fait part de cette réaction dans une lettre au président turc Recep Tayyip Erdogan, publiée sur le site de l’organisation basée à Genève et qui rassemble environ 500 millions de croyants. L’Eglise catholique n’en fait pas partie, mais collabore avec le Conseil sur certains dossiers.

Depuis 1934 - date de la transformation du temple en musée - Sainte-Sophie "a été un lieu d’ouverture, de rencontres et d’inspiration pour les gens de toutes les nations et toutes les religions", écrit M. Sauca, membre de l’Eglise orthodoxe roumaine, à M. Erdogan. C’était là une belle preuve de « l’attachement de la Turquie à la laïcité » et de son « désir de laisser derrière elle les conflits du passé », poursuit-il. Il reproche à M. Erdogan d’avoir "inversé ce signe positif de l’ouverture de la Turquie pour en faire un signe d’exclusion et de division". En outre, cette décision risque d’encourager "les ambitions d’autres groupes, ailleurs, qui cherchent à modifier le statu quo et promouvoir le renouvellement de divisions entre les communautés religieuses", avertit-il.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé vendredi que l’ex-basilique byzantine de l’ancienne Constantinople serait ouverte aux prières musulmanes en tant que mosquée le vendredi 24 juillet, tout en restant ouverte aux visiteurs. Convertie en mosquée après la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453, elle a été transformée en musée par le dirigeant de la jeune République turque, Mustafa Kemal, soucieux de « l’offrir à l’humanité ». Cette décision du président Erdogan a provoqué condamnations et regrets en Grèce, France, Russie, Etats-Unis mais également à l’Unesco, qui avait classé Sainte-Sophie au patrimoine mondial.

Lire : Jean-François Colosimo: «Ne laissons pas Erdogan transformer la basilique Sainte-Sophie en mosquée!» (Le Figaro)

Commentaires

  • Pari manqué Vermizeau :-)
    "Le pape François sort de son discours et se dit «très affligé» par la conversion de Sainte-Sophie à Istanbul"

    https://plus.lesoir.be/312730/article/2020-07-12/le-pape-francois-sort-de-son-discours-et-se-dit-tres-afflige-par-la-conversion?from_direct=true

  • Comme dans ses rapports avec la Chine, le Pape François se fit l'illusion d'un accord possible avec les Musulmans-islamistes de Qatar et de l'Université Al-AZARD en Egypte.

    Des deux cotés, l'Eglise s'est fait rouler avec une bonne foi qui frise ,la naïveté.

    Et la ré-islamisation de la plus prestigieuse basilique chrétienne de l'Orient, nous ramène à un esprit de conquête de l'Europe tel que déjà expérimenté dans l'Histoire.

    Chaque ,fois que les Ottomans étaient sur le point de l'emporter, que ce soit devant les murs de Vienne ou lors de la Bataille navale à Lépante, la prière mobilisait toute la Chrétienté et la Vierge intervenait victorieusement . Mais au XXI° siècle, la situation a changé. L'apostasie des peuples occidentaux est manifeste et l'islamisation s'impose déjà chaque année davantage .
    Les islamistes ont l'avantage et le peuple ne fait plus foi aux prédictions mariales qui réclament la conversion avant toute intervention du Ciel. . Erdogan est devenu "le cheval de Troie" de l'Otan .. L'Occident est-il aveugle comme le Vatican semble l'être devenu ?
    La ré-islamisation de la Basilique Sainte Sophie, trésor incomparable reconnu par l'UNESCO, est un coup mortel porté à la paix
    et au dialogue inter-religieux et culturel !!!!

    Quand donc verrons-nous re-surgir une véritable mobilisation spirituelle au départ du Vatican
    pour résister tant à l'islamisation qu'au matérialisme ?

    VENI SANCTE SPIRITUS ! Reine de Victoires, ne nous abandonnez pas en ces temps menaçants pour la Paix du monde !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel