Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

BELGICATHO - Page 2

  • Occident : Un monde suicidaire

    IMPRIMER

    Lue sur le site de l’Institut Européen de Bioéthique (IEB), cette information relative à l’un des pays européens à la pointe de la modernité avancée :

    euthanasie.pngLe Rapport annuel 2015 des Comités régionaux de surveillance de l'euthanasie vient d’être rendu public aux Pays-Bas. Il révèle entre autres que, sur les 147.010 personnes décédées en 2015, 5.516 l’ont été du fait d’une euthanasie ou d’un suicide assisté (208 cas). Ce qui représente une augmentation de 4% par rapport à 2014 (5.306) et une augmentation de près de 50% par rapport à 2011 (3.695).
    Si la plupart des personnes souffraient d’un cancer, le rapport pointe également une augmentation significative des déclarations d’euthanasies de patients atteints de démence ou de troubles psychiatriques. Parmi les 5516 déclarations de morts provoquées (euthanasie ou suicide assisté) ayant été enregistrées en 2015, 109 concernaient des patients atteints de démence. De plus, 56 patientsont été euthanasiés alors qu’ils présentaient des troubles psychiatriques. Ces chiffres sont à comparer à ceux de 2014 qui étaient respectivement de 81 et 41. Dans le cas de patients attient de démence, le médecin a généralement provoqué la mort de son patient au premier stade du processus de dégénérescence, le patient étant alors considéré comme suffisamment conscient de ce geste. Le rapport officiel souligne toutefois que « dans certains cas, les patients atteints de démence plus avancée » ont quand même été euthanasiés.
    Enfin, le rapport révèle que, dans 4 dossiers, les Comité régionaux de surveillance ont jugé que le médecin n'avait pas respecté certaines conditions légales encadrant la pratique de l'euthanasie.

    Source : Persbericht Jaarverslag van de Regionale Toetsingscommissies Euthanasie 2015

     Ref. Pays-Bas : hausse de 50% des euthanasies en 4 ans

    JPSC

     

  • Bruxelles : église Sainte-Catherine, deux dossiers "en réflexion" …

    IMPRIMER

    Lu sur le site des Amis de l’église Sainte-Catherine :

    « Chers Amis de Sainte-Catherine,

    sainte catherine.jpgLes informations qui ont circulé sur la fermeture de l’église Sainte-Catherine et la dissolution de la Fraternité des Saints Apôtres ont suscité une très vive inquiétude parmi de nombreuses personnes en Belgique comme à l’étranger.

    Nous voulons remercier très vivement les très nombreuses personnes d'horizons divers qui ont souhaité témoigner leur sympathie.

    La paroisse animée depuis près de deux ans par la Fraternité des Saints Apôtres touche chaque semaine des centaines de paroissiens et de très nombreux visiteurs. Dans ce contexte, une fermeture unilatérale pose de nombreuses questions.

    Nous prenons acte du démenti communiqué par le service presse de l’Archevêché au niveau d’une décision prise.

    Cependant, il va de soi que nous voulons ouvrir un dialogue transparent le plus large possible, puisque nous apprenons par ce même communiqué, qu’une réflexion est bien en cours sur ces deux dossiers.

    Dès lors, nous invitons les évêques, prêtres, croyants, citoyens, acteurs du quartier à venir se faire une idée par eux-mêmes de la vie de l’église et de l’apostolat des prêtres de la fraternité des Saints Apôtres.

    Il va de soi que nous sommes ouverts au dialogue avec nos évêques pour aborder toute amélioration nécessaire.

    Nous sommes soucieux d’établir le plus rapidement possible un dialogue ouvert et constructif avec les autorités ecclésiales sur les dossiers dont nous venons d’apprendre l’existence dans le communiqué de l’Archevêché. »

    Ref. Sainte Catherine : deux dossiers en réflexion !

    JPSC

  • Propos du pape émérite sur la perte du zèle missionnaire

    IMPRIMER

    Propos de Benoît XVI sur la perte du zèle missionnaire (source : France Catholique)

    Par Jude P. Dougherty

    Il y a quelques semaines, le Pape émérite Benoit XVI était interviewé par le Père Jacques Servais, S.J. L’entretien, qui a d’abord été publié en allemand, est disponible en anglais. C’est un document remarquable qui peut être lu comme la défense de la foi catholique contre certains courants théologiques actuels.

    Au début de l’entretien Benoit XVI parle de la nature de la foi.

    « La foi n’est pas le produit d’une réflexion. Ce n’est pas non plus une tentative de pénétrer dans les profondeurs de mon être…. pour que je puisse croire, j’ai besoin de témoins qui ont rencontré Dieu et qui me l’on rendu accessible. »

    Il continue :

    La communauté de la foi ne se crée pas par elle-même. Ce n’est pas une assemblée de personnes qui ont quelques idées en commun et qui décident de travailler à l’expansion de ces idées…. Une Eglise bâtie ainsi ne peut pas me garantir la vie éternelle, ni exiger de moi des décisions qui me font souffrir et sont contraires à mes désirs.

    L’Eglise ne s’est pas faite elle-même : « Elle a été créée par Dieu, et elle est en permanence formée par Lui. Ceci trouve son expression dans les sacrements et avant tout dans le Baptême. J’entre dans l’Eglise non pas par un acte bureaucratique, mais par le sacrement (de baptême).

    Lire la suite

  • Un évêque gallois va fermer un tiers des églises de son diocèse

    IMPRIMER

    Lu sur le site du journal La Croix (Gauthier Vaillant):

    Un diocèse du Pays de Galles va fermer un tiers de ses églises

    Mgr Peter Brignall, évêque de Wrexham, au nord du Pays de Galles, explique dans une lettre pastorale datée du 31 mars 2016 qu’il va fermer 22 des 62 églises du diocèse, pour faire face au manque de prêtres.

    « Pour certains, ce sera choquant, pour d’autres ce ne sera pas assez radical. » Mgr Peter Brignall, évêque de Wrexham, veut croire que la fermeture d’un tiers des églises de son diocèse sera « un défi », mais aussi « une grande opportunité de renouveau ». Mais c’est avant tout une restructuration imposée par le manque croissant de prêtres.

    Ce diocèse du nord du pays de Galles, qui compte aujourd’hui 62 églises, n’en comptera plus que 40 en 2020. À cette date, selon les projections, il restera 22 prêtres en activité dans le diocèse. En 2014, il comptait 30 prêtres diocésains et 25 religieux, pour environ 38 000 catholiques.

    « Mon intention est de garantir que dans chacune des églises restantes, la messe sera célébrée chaque dimanche de l’année », écrit-il dans une lettre pastorale datée du 31 mars 2016, et distribuée le 3 avril aux fidèles. Il célébrera lui-même une dernière messe dans chacune des 22 églises qui seront fermées dans les trois années à venir.

    Le Pays de Galles, terre de mission

    Citant l’exhortation apostolique La joie de l’Évangile du pape François, Mgr Brignall rappelle que « la paroisse n’est pas une institution dépassée, précisément parce qu’elle dispose d’une grande flexibilité ; elle peut prendre différents contours, dépendant de l’ouverture et de la créativité missionnaire du pasteur et de la communauté. »

    Un projet mûri « depuis plusieurs mois, et même plusieurs années » par l’évêque, qui dit avoir étudié la situation avec ses prêtres et réalisé des projections, non seulement sur le nombre de prêtres, mais aussi sur le nombre de fidèles dans chaque paroisse.

    Cette profonde structuration « signifie que les pasteurs et les communautés devront poser un regard nouveau sur notre manière de vivre en paroisse », et devront aussi réaliser « combien l’Église catholique au Pays de Galles est profondément missionnaire », écrit Mgr Brignall. La nation britannique est majoritairement chrétienne, mais le catholicisme représente à peine 3 % de la population.

  • 38 martyrs catholiques albanais victimes du régime communiste bientôt béatifiés

    IMPRIMER

    Lu sur bfmtv.com :

    Albanie: 38 martyrs catholiques du régime communiste vont être béatifiés 

  • Pour notre ministre de la Justice, les musulmans seront bientôt plus nombreux que les chrétiens en Europe

    IMPRIMER

    Lu sur sudinfo.be :

    Koen Geens (ministre belge de la Justice): il y aura "bientôt plus de musulmans que de chrétiens en Europe"

    Lundi, les ministres de l’Intérieur, Jan Jambon (N-VA), et de la Justice, Koen Geens (CD&V), ont été entendus par les membres de la commission des Libertés civiles (LIBE) du Parlement européen, à propos des attentats survenus le 22 mars à Bruxelles. Le ministre Geens auraient aussi parlé de la présence des musulmans en Europe. Une référence aux pratiquants musulmans.

    Selon le site italien, ilsussidiario.net, M. Geens aurait déclaré que « bientôt en Europe, il y aura plus de musulmans que de chrétiens », ajoutant : « mais je fais référence aux pratiquants » et encore :« je ne dis pas ça comme une critique, je ne dis pas que c’est mal ». La porte-parole du ministre nous confirmait ses dires : « Le ministre l’a déclaré dans un esprit de respect et de solidarité ».

    6 à 7 % de musulmans

    Koen Geens s’avance sans doute un peu. Si certaines organisations (comme le Pew Research Center américain) estiment que les fidèles musulmans dans le monde rattraperont les chrétiens… en 2050, il n’y a actuellement que 25 à 30 millions de musulmans dans l’Union européenne (environ 6 % des 500 millions d’habitants), alors que les catholiques (on n’a pas dit les chrétiens, M. Geens parlant de pratiquants) seraient 200 millions.

  • Le Pape invite les pasteurs à «servir les laïcs et non à se servir d’eux»

    IMPRIMER

    Encore une excellente mise au point du Pape François qui met en garde contre le cléricalisme et les pasteurs qui pensent avoir le monopole des solutions sans tenir compte des laïcs capables également d'aider l'Eglise à trouver de nouvelles solutions pour l'évangélisation.

    On pourrait imaginer que le Pape serait inspiré, par exemple, par le plan de fermeture des églises à Bruxelles...

    Dans une lettre publiée hier par le Vatican, le pape François met en garde contre le « cléricalisme », qui « éteint peu à peu le feu prophétique dont l’Église entière est appelée à témoigner ».

    ... le Pape interpelle les pasteurs appelés à se demander comment ils sont en train de «stimuler et promouvoir la charité et la fraternité, le désir de vérité et de justice». «Comment faisons nous en sorte que la corruption ne se niche pas dans nos cœurs». Et le Saint-Père indique qu’« il n’est pas logique même impossible de penser qu’en tant que pasteurs nous devrions avoir le monopole des solutions face aux nombreux défis de la vie contemporaine». Au contraire, souligne-t-il, «nous devons être du côté de nos fidèles, en les accompagnant dans leur recherche et en stimulant l’imagination capable de répondre aux problématiques actuelles».

    « Nous avons créé une élite laïque en croyant que les laïcs engagés sont ceux qui travaillent dans des domaines dédiés aux prêtres, et nous avons oublié, en le négligeant, le croyant qui brûle souvent son espérance dans la lutte quotidienne pour vivre sa foi », regrette le pape François. À ses yeux, « ce n’est pas au pasteur de dire au laïc ce qu’il doit faire et dire » dans la vie publique.

    Si l’on considère les laïcs comme de simples « mandataires », ajoute le pape argentin, on « limite les différentes initiatives, les efforts et, j’oserai dire, les audaces nécessaires pour porter la Bonne Nouvelle de l’Évangile à tous les milieux de l’activité sociale et surtout politique ».

    http://fr.radiovaticana.va/news/2016/04/26/le_pape_appelle_l’église_à_«servir_les_laïcs_et_non_se_servir_d’eux»/1225672

    http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Vatican/Le-pape-met-en-garde-contre-le-clericalisme-2016-04-26-1200756077

  • Le samedi 30 avril 2016 en l’église du Saint-Sacrement au Boulevard d’Avroy à Liège : Un concours international de plain-chant et de polyphonie sacrée pour 120 jeunes choristes

    IMPRIMER

    affiche_cyclhorale concours2016.jpg

    concours (1).jpgLe samedi 30 avril 2016 de 16h30 à 18h30,  en l’église du Saint-Sacrement à Liège (Bd d’Avroy, 132), 120 jeunes choristes de qualité venus de Wallonie et de Bruxelles mais aussi des pays limitrophes participeront à un grand concours public de musique sacrée doté de trois prix offerts par l’échevin du tourisme et du patrimoine de la ville de Liège (1er prix), l’abbaye de Leffe (2e prix) et l’académie de chant grégorien (3e prix).  Ces prix sont décernés par un jury de professeurs venus de plusieurs écoles de musique de la communauté française de Belgique.

    Chaque groupe présentera trois pièces choisies dans le vaste répertoire de la polyphonie sacrée allant de la Renaissance à nos jours et deux pièces puisées dans l’immense corpus monodique du chant grégorien qui l’a précédé dès le haut moyen-âge. Le but du concours est, en effet, d’inciter les chefs de chœur à familiariser aussi les jeunes générations avec les monodies de ce plain-chant oublié qui est cependant à l’origine de toute la musique occidentale.

    A l’heure où on n’entend parler que de mondialisation et de multi-culturalité, oser faire chanter à notre jeunesse les trésors de la musique sacrée, n’est pas un repli identitaire, mais du simple bon sens : la prise de conscience de nos racines. Pour qu’un arbre puisse développer pleinement ses branches, il faut qu’il ait de profondes racines. Ainsi en est-il en matière de culture.

    Le public est cordialement invité à venir entendre ces jeunes choristes rivaliser de talents prometteurs et assister à la remise des prix aux lauréat du concours. Un  buffet convivial clôturera la manifestation dans les locaux de la Maison Saint-Jacques (place Saint-Jacques, 8).

    Ce concours est une initiative de l’académie de chant grégorien, présente à Liège depuis 2003 : elle y a accueilli plus de trois cents élèves dans les cycles de cours qu’elle organise chaque année dans les locaux de l’église du Saint-Sacrement et à l’abbaye des Bénédictines au boulevard d’Avroy. Comme à Louvain-la-Neuve et à Bruxelles, l’académie offre des cycles de cours ouverts tant aux débutants qu’aux persévérants, ainsi que des week-ends consacrés à des formations thématiques de perfectionnement dont la direction est confiée aux meilleurs spécialistes belges et étrangers. 

    Plus de détails sur la manifestation, cliquez  ici: Le samedi 30 avril 2016 à 16h30, en l’église du Saint-Sacrement au Boulevard d’Avroy à Liège : Un concours international de plain-chant et de polyphonie sacrée pour 120 jeunes choristes

    P.A.F. libre.

    Renseignements :

    tél. 04.344.10.89 ou academiedechantgregorienliege@proximus.be

    Tout sur l’académie de chant grégorien : academie de chant grégorien

    JPSC 

  • La Fontaine de Trevi rouge du sang des martyrs

    IMPRIMER

    Du site de l'AED (France) :

    ITALIE : la fontaine de Trévi, rouge du sang des martyrs chrétiens

    Le 29 avril 2016, à 20 heures, la Fontaine de Trevi à Rome se teintera de rouge pour rappeler le sang versé par tant de martyrs chrétiens qui, aujourd’hui, sont encore plus nombreux qu’aux premiers siècles de l’Église. (Pape François, 4 mars 2014)

    Par cette initiative sans précédent, l’AED entend attirer l’attention sur la tragédie de la persécution des chrétiens comme elle l’avait déjà fait en octobre 2015 alors qu’elle avait illuminé en rouge la statue du Christ Rédempteur à Rio de Janeiro. Comme l’expliquent le président, Alfredo Mantovano, et le directeur de la section italienne de l’AED, Alessandro Monteduro, « la violation systématique du droit à la liberté religieuse, en particulier à l’encontre des chrétiens, doit devenir un sujet central du débat public pour éviter le risque d’indifférence et par conséquent de persistance d’une agonie insupportable ».Depuis sa création en 1947, la Fondation pontificale AED dénonce la persécution religieuse. Pour se faire, elle propose depuis 1999 son Rapport sur la liberté religieuse dans le monde, dont la prochaine édition sera publiée le 15 novembre prochain. « Le contenu du rapport », poursuivent les responsables du bureau italien de l’AED, « sera de peu d’utilité s’il ne devient pas un patrimoine commun, s’il n’éveille pas nos consciences, s’il n’entraîne pas de réaction publique et généralisée de soutien à tant de personnes persécutées qui ne peuvent pas se faire entendre ».De nombreuses organisations telles la Communauté Sant’Egidio, l’organisation Communion et Libération, les Focolari et le Renouveau dans l’Esprit Saint ont souhaité se joindre à cette initiative. L’événement sera également retransmis en direct sur TV2000, la chaîne de télévision de la Conférence épiscopale italienne.Le cardinal Mauro Piacenza, président international de l’AED prononcera un discours puis, quatre invités raconteront l’histoire de chrétiens assassinés en raison de leur foi.

    Une religieuse parlera de ses quatre consœurs de la congrégation des Missionnaires de la Charité tuées au Yémen le 4 mars 2016.

    Le professeur Shahid Mobeen, fondateur de l’Association des chrétiens pakistanais en Italie, se souviendra de son ami Shahbaz Bhatti, le ministre des Minorités religieuses au Pakistan assassiné en 2011.

    Maddalena Santoro parlera de son frère, Don Andrea Santoro, tué en Turquie en 2006.

    Enfin, un étudiant kényan, Luka Loteng, rendra hommage aux étudiants chrétiens tués à Garissa en avril 2015.Au terme de ces quatre témoignages, la façade de la Fontaine de Trevi se teintera de rouge. Ce sera alors le moment d’entendre le témoignage de Mgr Antoine Audo, archevêque chaldéen d’Alep.L’évènement se clôturera par la Prière du Pape Pie XII pour l’Église persécutée. Puis, tout au long de la nuit, des images de persécutions antichrétiennes seront projetées sur la façade de la Fontaine de Trevi illuminée en rouge, sang des martyrs chrétiens.

  • Le Vatican appauvrit sa communication

    IMPRIMER

    Lamentable :

    Cité du Vatican, 26 avril 2016 (VIS). Dans le cadre de la réorganisation de la communication vaticane, le bulletin d'information francophone (ex VIS) cessera vendredi 29 avril. Abonnés et lecteurs pourront trouver des synthèses de l'information officielle du Saint-Siège, en anglais et espagnol, sur le bulletin de la Salle de Presse, près la section francophone de Radio Vatican ( http://fr.radiovaticana.va/ ) ou sur news.va: ( http://www.news.va/fr ).

  • L'indécence du CAL

    IMPRIMER

    Non seulement faut-il que vingt mille avortements annuels se pratiquent en Belgique dans la plus parfaite impunité et dans le déni total de la réalité à savoir qu'il s'agit bel et bien de l'élimination d'un petit d'homme, mais il faudrait encore refuser un statut juridique aux enfants à naître lorsque leurs parents perçoivent douloureusement leur perte sous prétexte que cela pourrait remettre en cause le sacro-saint "droit" (qui n'en est pas un) à l'avortement. Ainsi va la culture du déni.

    Vu sur le site de lavenir.net :

    Une pétition pour sauver le droit à l’avortement lancée par le Centre d’action laïque

    (Photo prétexte)
    (Photo prétexte)-Fotolia/Mikael Damkier

    La pétition vise donc à assurer la liberté de chacun face à un tel événement, à préserver le droit à l’avortement et à le sortir définitivement du droit pénal. Actuellement, il n’est question que d’une «dépénalisation partielle de l’interruption volontaire de grossesse».

  • Rome, 8 mai : Marche pour la Vie

    IMPRIMER
     

    Dear . .,

    In less than two weeks-time the March for Life will be held in Rome. 

    The March unites representatives of pro-life movements, from all corners of the globe, in the capital of Christendom. The 2016 March will take place on Sunday, May 8th, starting at 9 am, departing from piazza Bocca della Verità, arriving at noon to St Peter for the Regina Coeli

    It is only through the firm commitment of public testimony, through standing up publicly to defend Life, that we will be able to fight today's culture that, as stated by John Paul II in Evangelium Vitae, strives for hegemony, where a crime becomes a right. The battle for Life has taken center-stage in the court of public opinion; consequently, the support of each and every individual to this March for Life becomes critical to the survival of a society founded on Life, rather than Death. 

    As done with past Marches, also that of this year will be preceded by the adoration of the Blessed Sacrament in the Church of Santa Maria sopra Minerva onSaturday May 9th, starting at 8 pm

    We really hope you will be able to attend the March. 

    Looking forward to meeting you in Rome, we send you our best wishes. 


    March for Life - Italian Committee -  



    Website: www.marciaperlavita.it - E-mail: info@marciaperlavita.it

    Comitato Marcia Nazionale per la Vita - Piazza Santa Balbina 8 – 00153 Rome